Accueil > À la Une > Le maréchal Khalifa Haftar rentre jeudi en Libye après avoir été soigné à Paris
1 823 vues

Le maréchal Khalifa Haftar rentre jeudi en Libye après avoir été soigné à Paris

(Benghazi, 26 avril 2018, Reuters) – Le maréchal Khalifa Haftar, commandant de l’Armée nationale libyenne (ANL) et homme fort de l’Est de la Libye, rentrera jeudi à Benghazi, après avoir été soigné à Paris, a annoncé mercredi un porte-parole de l’ANL.

L’homme fort de la Cyrénaïque, qui est âgé d’environ 75 ans, est resté dans la capitale française pendant environ deux semaines, a indiqué le porte-parole. Certains l’ont même dit dans le coma.

De Paris, Khalifa Haftar s’est envolé pour Le Caire pour des discussions avec des responsables égyptiens – l’Egypte est son principal soutien -, a-t-on appris de source libyenne et égyptienne.

Ni l’ANL, ni le gouvernement français n’ont fait de commentaire sur son état de santé.

Le maréchal Haftar, dont l’ANL contrôle Benghazi, deuxième ville du pays et l’essentiel de l’Est libyen, ainsi que quelques poches dans le Sud, conteste le gouvernement installé à Tripoli et reconnu par la communauté internationale.

A son retour, Haftar prendra part aux fêtes marquant l’anniversaire de son opération « Karama » (« Dignité »), l’opération militaire enclenchée en 2014 pour chasser les islamistes et autres opposants de Benghazi, a indiqué le porte-parole de l’ANL, Ahmed al Mismari.

Khalifa Haftar a déclaré victoire en juillet dernier. Des combats sporadiques se sont poursuivis jusqu’à la fin de l’année dernière.

En prévision de son retour, les rues de Benghazi et de la ville de Radjma, où le maréchal a sa base principale, ont été nettoyées et décorées d’affiches.

Ayman al Warfali et Tangi Salaün et Danielle Rouquié pour le service français de Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.