jeudi 29 septembre 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Le groupe rebelle CCMSR se retire et suspend le chef de sa délégation aux négociations à Doha avec la junte militaire du Tchad

Par un communiqué signé par son président Rachid Mahamat Tahir, le mouvement rebelle Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de la République (CCMSR) a annoncé, ce vendredi 1er avril 2022, suspendre sa participation aux négociations de Doha au Qatar et a conditionné son retour par des garanties des médiateurs qataris, de l’UA et de l’ONU.

Cette décision a été contestée par Gassim Cherif, porte-parole et chef de la délégation de ce mouvement politico-militaire aux négociations à Doha avec la junte militaire au pouvoir au Tchad.

Une décision signée par le président du CCMSR, Rachid Mahamat Saleh, ce lundi 4 avril, a suspendu le porte-parole de sa formation, Gassim Chérif pour « insubordination caractérisée ». Celui-ci est remplacé par Ndeidoum Dakawaresit Cyprien qui devient le nouveau porte-parole de ce mouvement rebelle.

Il faut noter que le Commandement Militaire pour le Salut de la République (CCMSR) est l’un des rares parmi les 52 mouvements politico-militaires représentés à Doha, à avoir un millier de combattants en arme et une base militaire dans le sud de la Libye. Depuis 2018, le CCMSR a mené plusieurs attaques contre la localité tchadienne de Kouri Bougoudi dans le Tibesti.

Merci de partager cet article...

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.