lundi 12 avril 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Ha ha ha … Saleh Kebzabo se propose d’assumer le « fardeau » pour empêcher un sixième mandat d’Idriss Déby au Tchad

« Dans la situation que notre pays traverse en ce moment, l’opposition démocratique a besoin plus que jamais d’un guide pour rassembler et tracer le chemin d’avenir. Je m’assumerai », a écrit le Député Saleh Kebzabo sur Twitter et sur sa page Facebook.

« Dans l’unité avec d’autres partis politiques, des associations de défense des droits humains, les forces vives, un schéma clair est en train de prendre corps et Déby doit prendre cela comme une alerte. Ce qui est sûr, des mouvements vont avoir lieu et Déby ne pourra plus gouverner le Tchad comme avant », a poursuivi le président depuis plus de 25 ans de l’Union Nationale pour le Développement et le Renouveau (UNDR).

A-t-il déjà oublié qu’il vient d’être battu par coup K.O. par le néophyte en politique Théophile Bongoro au sein de la coalition « Alliance Victoire » ?

Le notaire Théophile Bongoro a été élu par ses pairs avec 9 voix devant l’autre candidat, le président national de l’Union Nationale pour le Développement et le Renouveau (UNDR) Saleh Kebzabo qui a obtenu que 5 voix. Cette piètre performance a tellement choqué les militants et les sympathisants qu’ils lui ont demandé de retirer l’UNDR de la coalition.

Le Député Saleh Kebzabo peut-il assumer un tel engagement sachant que cela peut conduire à une attaque armée avec des blindés contre son domicile ?

Merci de partager cet article...
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.