jeudi 21 octobre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

En adoubant son neveu Siddick Timan Déby, le Président Idriss Déby a-t-il abandonné son projet de royaume du Tchad ?

Le Président tchadien Idriss Déby, aux termes d’un décret publié samedi, annonce avoir restitué le turban du sultan de Dar Bilia à son neveu Siddick Timan Déby.

Idriss Déby avait pris en 2010 la tête du sultanat de Dar Bilia dont le chef-lieu est Amdjarass son fief politique, après avoir destitué son frère Timan Déby, décédé en mai dernier.

Le nouveau sultan de Dar Bilia, Siddick Timan Déby, est le neveu du dictateur tchadien. Son père fut le tout premier sultan de cette chefferie. En 2010, lorsque le président Déby avait révoqué son frère Timan Déby, la classe politique avait dénoncé un cumul de fonctions non conforme à la constitution.

Face à certaines critiques, Idriss Déby avait confié la gestion du sultanat à un sage de la ville d’Amdjarass pour évacuer les affaires courantes.

Selon des sources concordantes à Amdjarass, la destitution en 2010 du Feu Timan Déby faisait partie d’un vaste projet pour faire du nord du Tchad un grand royaume après une fusion de toutes les chefferies traditionnelles du Kanem jusqu’au Tibesti et du Ouaddaï jusqu’à Fada avec Idriss Déby Sultan des Sultans.

Mais, récemment, il semble que les soutiens occidentaux du despote tchadien auraient clairement dit non à ce projet et au projet d’une probable succession par un de ses fils.

D’après les archives historiques, la chefferie traditionnelle de Dar Bilia n’existait pas avant la prise du pouvoir par le Mouvement patriotique du salut (MPS), dirigé par l’actuel chef de l’Etat.

TchadConvergence avec APANEWS

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.