Au Tchad, les faux opposants continuent de se battre pour l’os jeté par le MPS, Félix dépassé par les mâchouilleurs invétérés !

Au Tchad, les faux opposants continuent de se battre pour l’os jeté par le MPS, Félix dépassé par les mâchouilleurs invétérés !
3 511 vues
Merci de partager cet article...

Modifié le lundi 22 juillet 2019 à 12h55 Par TchadConvergence

Depuis plus de deux semaines, les faux opposants au régime de N’Djaména peinent à s’entendre sur la désignation de leurs 15 représentants au Cadre National de Dialogue Politique (CNDP). Après avoir jeté l’os, une prime d’un million de FCFA par mois et d’autres avantages pour chacun des 30 nouveaux membres du CNDP, le Président Idriss Déby et le secrétaire général du MPS, grands manipulateurs de ce scénario se frottent les mains.

Ceux qui sont membres du bureau sortant du CNDP ne veulent pas céder leurs fauteuils. Tandis que d’autres cherchent à y entrer. Une discorde entre Bergué Tieguy Fidèle de l’Union des écologistes tchadiens et Mahamat Bichara du parti AS (Alliance socialiste) a abouti à une bagarre, suspendant ainsi la rencontre au siège du parti URD.

Pointant du doigt l’incapacité du nouveau chef de file de l’opposition, Romadoumngar Félix Nialbé, un groupe d’opposants signent un communiqué de presse pour convoquer une assemblée générale aux fins de désignation de leurs représentants au CNDP. Qui du chef de file et du groupe d’opposants fera mieux ?

Selon les signataires dudit communiqué, ce sont les carences du chef de file de l’opposition à organiser une assemblée générale pour la désignation de leurs représentants pour le CNDP qui les a motivés à prendre leur responsabilité.

Cette argumentation fait allusion à l’assemblée générale de l’opposition convoquée par son chef de file en date du 18 juillet mais qui malheureusement a été reportée pour le lendemain à cause de vives tensions entre les opposants. Là encore la rencontre prévue pour le 19 juillet n’a pas eu lieu pour des raisons inconnues. Entretemps, le temps presse. Car, le dictateur du Palais rose, garant a donné 48 heures aux membres de l’opposition de présenter la liste de ses représentants au sein de cet organe.

“Prendre leur responsabilité” écrivent les signataires du communiqué de presse. Donc se substituer au chef de file. En prenant cette décision, ce groupe, qui prétend parler au nom de l’opposition démocratique, se passe de son chef de file. C’est dire qu’avec ou sans lui, ils vont procéder à la désignation de représentants de l’opposition au CNDP. Ainsi, ils appellent les partis politiques de l’opposition à une assemblée générale pour la désignation de leurs 15 représentants.

Enfin, Djimet Bagaou Clément, Iré Kertoumai François, Ganghnon Mbaimbal et Mianbé Romian mettent en garde tout individu ou groupe d’individus qui tenterait de concocter une liste au nom de l’opposition. Cette mise en garde laisse place à des interrogations.

Attendons de voir qui de Romadoumngar Félix Nialbé et de ce groupe présentera sa liste à Idriss Déby. Et laquelle sera prise en compte.

TchadConvergence avec Tchadinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.