Accueil > À la Une > Crise sociale au Tchad: les syndicats accordent un répit d’un mois au gouvernement pour « trouver des réponses adéquates » à leurs revendications
3 580 vues

Crise sociale au Tchad: les syndicats accordent un répit d’un mois au gouvernement pour « trouver des réponses adéquates » à leurs revendications

(N’Djaména, 11 janvier 2017) – La plateforme syndicale formée par l’Union des syndicats du Tchad (UST), le Syndicat des enseignants et chercheurs du supérieur (SYNECS) et la Confédération indépendante des syndicats du Tchad (CIST) a décidé aujourd’hui de suspendre la grève sur toute l’étendue du territoire pour un délai de 30 jours à compter du 12 janvier 2017.

La décision a été prise à l’issue d’une rencontre tenue ce matin à N’Djamena avec le comité national de dialogue social.

Selon la plateforme syndicale, « cette suspension décidée après consultation de sa base est une période qui doit permettre au gouvernement de tout mettre en œuvre pour trouver des réponses adéquates aux revendications ci-après »:

(Visited 10 times, 1 visits today)

One thought on “Crise sociale au Tchad: les syndicats accordent un répit d’un mois au gouvernement pour « trouver des réponses adéquates » à leurs revendications

  1. Ping : Crise sociale au Tchad: les syndicats accordent un répit d’un mois au gouvernement pour « trouver des réponses adéquates » à leurs revendications: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *