«

»

Oct 23

Crise économique et sociale très grave au Tchad: le Président Idriss Déby en quête d’une solution introuvable

1 422 vues

caricature-idi-avec-son-pm-pahimi-padacke-albert

(4 commentaires)

2 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. ESSOMBA Dieudonné

    Il existe pourtant une solution très rapide et efficace: la binarisation du CFA. Il s’agit d’émettre, pour un montant de 100 Milliards, des obligations du Trésor Tchadien. Ces obligations auront pour caractéristique d’avoir un pouvoir libératoire immédiat sur les biens locaux. Autrement dit, celui qui les détient peut les utiliser à leur valeur faciale pour acheter tous les biens fabriqués sur le territoire tchadien. Il s’agira alors d’une liquidité supplémentaire qui aura la caractéristique ne pas sortir du Tchad, contrairement au CFA qui a tendance à s’écouler à l’extérieur à la suite des importations.
    Ce nouveau pouvoir d’achat jouera le rôle d’une monnaie complémentaire, comme le WIR suisse ou d’autres monnaies complémentaires (Hour, à IThaca, aux USA, Palmas au Brésil, RIES en Belgique, Eusko en pays basque en France, etc.). Elle servira à payer les fonctionnaires et les fournisseurs. Si le système est bien appliqué, les Tchadiens ne se rendront pas compte qu’ils fonctionnent en réalité avec deux monnaie.
    La binarisation va stabiliser le système productif, relancer la production, réduire la saignée des devises, tout en améliorant la Trésorerie Tchadienne.
    Facile à mettre en place, peu coûteuse, c’est la seule mesure capable de sauver le Tchad du FMI et de 20 ans d’ajustement confinant au cauchemar.

  2. David YOMSI

    il faut rechercher l’autosuffisance alimentaire à partir de nos villages. C’est possible de parvenir a des résultats significatifs en moins d’un an.

  3. Jean Jacques Rousseau Yene

    Pourquoi le fait de quitter purement et simplement la zone franc CFA fait peur? Le devenir de l’Afrique est pourtant basé sur l’adoption d’une monnaie autre que la monnaie de la servitude qu’est le franc CFA. J’ai déjà proposé à maintes reprises l’adoption du naira la monnaie nigériane afin d’abord d’expérimenter la vie à travers une monnaie fluctuante. Il y a plus intéressant. Le Nigéria est grand marché et un pays voisin. Le Nigéria ne peut jamais asservir les pays africains comme le fait la France depuis plusieurs décennies. En attendant la monnaie africaine, que les pays membres de la zone franc CFA abandonnent cette monnaie de la servitude et utilisent le naira de la République fédérale du Nigéria. C’est une solution efficace et nécessaire au développement de notre continent. J’en reviendrai plus amplement dans les prochains jours.

  4. Abdoulaye Mahamat

    crise economique au tchad .pour trouver la solution a cette crise il faut emprenté de l’argent aux pays puissant tel que usa. france. allemand. angletterre ou demander de l’aide au pays de golf tel que ksa. koeite .ou solution local emprenter par force de l’argent des grands commerçants et chef d’entreprise et reduction de salaire et augmentation de taxe.

  1. Crise économique et sociale très grave au Tchad: le Président Idriss Déby en quête d’une solution introuvable: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

    […] LIRE A LA SOURCE […]

  2. LE TCHAD A BESOIN DE L’EXPERTISE DES ECONOMISTES – camersenat.info

    […] https://www.tchadpages.com/crise-economique-et-sociale-tr…/… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>