Accueil > À la Une > Coût de la faim au Tchad: 575,8 de milliards de FCFA
1 973 vues

Coût de la faim au Tchad: 575,8 de milliards de FCFA

Le mercredi 12 octobre 2016, au Ministère des Affaires étrangères, le ministère de l’Économie et de la planification du Développement et ses partenaires qui œuvrent contre la faim ont organisé une cérémonie de publication de chiffres alarmants sur l’impact de la malnutrition sur l’économie du Tchad.

Selon le Coût de la faim en Afrique, en abrégé COHA en anglais, le Tchad perd une somme colossale (près de 575,8 de milliards) soit 1,2 milliard de dollars ou 9,5 pourcent du PIB, de son économie nationale chaque année suite à la malnutrition infantile.

Les résultats de l’étude effectuée par COHA, ont démontré que 56,4 pourcent des Tchadiens ont souffert d’un retard de croissance dans leur enfance. Soit plus de 3,4 millions d’individus en âge de travailler empêchés d’atteindre leur plein potentiel révèlent ces résultats. Ceci, d’une part, conduit à une diminution de 63,7 milliards de FCFA de la productivité économique. Et d’autre part l’augmentation des frais de santé liée à la malnutrition infantile estimée à 168,5 milliards souligne COHA.

« Si le Tchad veut assurer une croissance humaine et économique inclusive, une attention particulière doit être accordée aux premières étapes de la vie. Sans mesures appropriées pour combattre et éliminer la sous-nutrition, le coût pour le Tchad pourrait encore augmenter d’ici 2025 » démontre l’étude.

TchadConvergence avec Tchadinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.