dimanche, septembre 27Covid-19 (Tchad): 1171 cas, 1003 guéris, 82 décès.
Shadow

Étiquette : Faim

Tchad: la coalition « Justice ou Rien » entame une grève de la faim pour demander le retrait des mesures d’austérité

Image du jour
La coalition "Justice ou Rien" a entamé ce mercredi matin à la bourse du travail à N'Djaména une grève de la faim après l'expiration de l'ultimatum de 5 jours donné au gouvernement pour l'annulation des mesures d'austérité et pour exiger la libération immédiate des leaders politiques et des militants arrêtés.

Coût de la faim au Tchad: 575,8 de milliards de FCFA

Politique et Société
Le mercredi 12 octobre 2016, au Ministère des Affaires étrangères, le ministère de l’Économie et de la planification du Développement et ses partenaires qui œuvrent contre la faim ont organisé une cérémonie de publication de chiffres alarmants sur l’impact de la malnutrition sur l’économie du Tchad. Selon le Coût de la faim en Afrique, en abrégé COHA en anglais, le Tchad perd une somme colossale (près de 575,8 de milliards) soit 1,2 milliard de dollars ou 9,5 pourcent du PIB, de son économie nationale chaque année suite à la malnutrition infantile. Les résultats de l’étude effectuée par COHA, ont démontré que 56,4 pourcent des Tchadiens ont souffert d’un retard de croissance dans leur enfance. Soit plus de 3,4 millions d’individus en âge de travailler empêchés d’atteindre leur plein ...
La malnutrition a un impact alarmant sur l’économie tchadienne, selon une étude de l’ONU

La malnutrition a un impact alarmant sur l’économie tchadienne, selon une étude de l’ONU

Éducation, Santé et Lutte contre la Pauvreté
L'économie du Tchad perd près de 1,2 milliard de dollars ou 9,5% du PIB chaque année des suites de la malnutrition infantile, selon une étude de l'ONU et de ses partenaires rendue publique mercredi à N'Djamena. L'étude intitulée «Le Coût de la faim en Afrique : l'impact socio-économique de la malnutrition infantile sur le développement à long terme du Tchad» révèle que 56,4% des adultes tchadiens ont souffert d'un retard de croissance dans leur enfance – soit plus de 3,4 millions d'individus en âge de travailler empêchés d'atteindre leur plein potentiel. Ceci conduit à une diminution de 63,7 milliard de francs CFA de la productivité économique. D'autre part, l'augmentation des frais de santé liée à la malnutrition infantile est estimée à 168,5 milliards. «L'Afrique, et le Tchad en pa...