Bras de fer entre Déby et la communauté internationale: N’Djaména convoque les chargés d’affaires des ambassades des Etats-unis, de l’Allemagne et des pays-Bas

/3 801 vues

Dans un communiqué publié ce vendredi 7 juin, l’ambassade américaine au Tchad demande aux autorités de N’Djamena de lever les restrictions sur la liberté d’association et de permettre ainsi aux citoyens de se rassembler librement.

Le communiqué de l’ambassade américaine est publié après que le président du mouvement « Les transformateurs » ait « reçu un projectile à la tête » lors d’un rassemblement interdit début juin.

Selon le document, les autorités ont la responsabilité de faciliter la participation de tous à toutes les étapes du processus électoral en cours.

Un processus qui comprend, entre autres « l’autorisation sans délai aux partis politiques qui répondent aux critères établis légalement », de se rassembler librement.

« Le Tchad est un pays souverain, libre », a rétorqué Mahamat Zene Bada, secrétaire général du Mouvement patriotique du salut (MPS), parti au pouvoir, depuis la ville de Bongor, dans le sud du pays. « Le Tchad ne reçoit des injonctions de personne et n’a de leçon à recevoir de personne », a-t-il poursuivi.

C’est par un communiqué publié ce lundi 10 juin que le Ministère tchadien des Affaires étrangères, de l’intégration africaine, de la Coopération internationale et de la Diaspora (MAE) fait suite à la présence des missions diplomatiques sur le lieu de « meeting illégal » du mouvement « Les Transformateurs ».

Le communiqué du MAE tchadien « rejette et dénonce avec force le communiqué de presse de l’Ambassade des Etat-Unis au Tchad dont les termes sont délibérément condescendants et provocateurs ».

« Le gouvernement du Tchad ne permet sous aucun prétexte une forme quelconque d’atteinte à sa souveraineté ou une ingérence de quelle nature que ce soit dans ses affaires intérieures » et « dénonce avec force le communiqué de l’ambassade des États-Unis ».

Le MAE ajoute que « les chargés d’affaires des Ambassades des Etats-Unis d’Amérique et de l’Allemagne et le Représentant du Bureau diplomatique des Pays-Bas au Tchad ont été convoqués pour s’expliquer sur leur présence au meeting ». Les explications fournies à cette occasion « n’ont pas été convaincantes, cachant mal l’intention d’ingérence ».

Le gouvernement du Tchad « regrette profondément que la participation au meeting illégal susmentionné des Représentants des ambassades européennes au Tchad, ait fait l’objet d’une concertation préalable avec avec la Délégation de l’Union Européenne (UE) au Tchad qui les aurait encouragés à répondre à l’invitation de « Les Transformateurs », sachant d’avance que ce prétendu parti politique n’a pas encore obtenu son autorisation de fonctionner ».

Une plainte a été déposée par le leader du mouvement « Les Transformateurs », Dr Succès Masra contre Hissein Doudoua, commandant du Groupement Mobile d’Intervention de la Police (GMIP) pour « tentative d’assassinat, coups et blessures volontaires, violences et voies de faits ». « Nous avons porté plainte pour que justice soit faite, aucune enquête n’ayant été ouverte à date (…) Ce pays ne doit plus s’habituer à l’arbitraire », a déclaré Succès Masra sur Twitter. Un constat d’huissier sur les différents dommages subis a été joint à la plainte.

TchadConvergence

Une réaction sur “Bras de fer entre Déby et la communauté internationale: N’Djaména convoque les chargés d’affaires des ambassades des Etats-unis, de l’Allemagne et des pays-Bas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.