«

»

Août 15

Au Tchad, il ne manque plus que le gouvernement parallèle de « Salut public » de l’opposition

1 912 vues

FONAC(N’Djaména, 15 août 2016) – Après son intronisation et la reconduite de Pahimi Padacké Albert au poste de Premier ministre, le Président Idriss Déby a signé ce dimanche 14 août avec un stylo de couleur verte, tout un signe, le décret de nomination du premier gouvernement de son cinquième mandat présidentiel après 26 années de pouvoir sans partage. Les dignitaires du régime et les membres de la famille présidentielle se sont partagé tous leurs postes stratégiques dans un gouvernement de 38 membres.

Les Tchadiens s’attendaient à un gouvernement d’union nationale afin d’apaiser les vives tensions politiques post-électorales. Mais, aucun leader sérieux de l’opposition dans ce premier gouvernement du cinquième quinquennat d’Idriss Déby, même pas ceux qui ont reconnu sa victoire. Le Sultan-Président s’en moque éperdument. Il ne donne pas de considération à ces opposants qu’il débauche à coup d’espèces sonnantes et trébuchantes du trésor public.

A la veille de l’investiture du Président Idriss Déby,  l’opposition rassemblé au sein d’un front, le FONAC, a manifesté sa colère pendant trois jours. Dimanche 7 août, le jeune Emmanuel Rombaye a été tué par les balles des sbires du régime alors qu’il manifestait à N’Djamena à l’appel de l’opposition. Mais, qui a dit que le despote du Palais rose a la volonté de calmer les tensions dans le pays ?

Après la validation de la victoire d’Idriss Déby par la Conseil constitutionnel, ses adversaires regroupés dans le G6 contestent sa victoire et soutiennent, sur la base de leur propre décompte des suffrages, que c’est le chef de file de l’opposition, Saleh Kebzabo, qui est arrivé en tête du premier tour avec 33,15 % des voix. « Nous formerons après l’investiture de Déby un gouvernement de salut public, car nous ne reconnaissons pas sa victoire ni toutes les institutions qui en découleront », a dit le président de de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR). La balle est maintenant dans le camp du Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Alternance et le Changement (FONAC).

TchadConvergence

(1 commentaire)

  1. magloire maingar

    Ha oui le Tchad!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>