vendredi, septembre 25Bienvenue !
Shadow

A l’Assemblée générale de l’ONU, Idriss Déby parviendra-t-il à convaincre les partenaires sur le financement des élections au Tchad ?

Modifié le jeudi 03 octobre 2019 à 8h46 Par TchadConvergence

Le Président tchadien et la Première Dame Hinda Déby ont quitté N’Djaména samedi pour New York, aux Etats-Unis, où il assistera à la 74e session de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU), a-t-on appris de source officielle.

Le dictateur tchadien et les autres dirigeants du monde vont se prononcer, une semaine durant, sur les sujets d’actualité les plus brûlants, notamment les questions de sécurité, de développement et certains sujets émergents.

A New-York, le couple présidentiel a été accueilli par l’Ambassadeur, Représentant Permanent du Tchad auprès des Nations Unies, Mustapha Ali Alifeï et l’Ambassabdeur Extraordinaire et plénipotentiaire du Tchad aux Etats-Unis, Gali Ngoté Koutou. Le ministre des Affaires étrangères, Cherif Mahamat Zène, celui de la Santé, Pr Mahmoud Youssouf Khayal et  de l’Environnement, Djamaladine Brahim Mahamat ainsi que d’autres officiels tchadiens présents  à New York depuis quelques jours et les membres de la Mission Permanente du Tchad auprès des Nations Unies étaient également présents à leur l’accueil.

A New-York, il y avait aussi les activistes tchadiens, à leur tête, Abdallah Chidi Djorkodei, qui l’attendaient de pied ferme pour dénoncer la mal gouvernance au Tchad.

Manifestation des Tchadiens à New-York

ASSEMBLEE GENERALE DE L'ONU A NEW-YORK : LES TCHADIENS MANIFESTENT DEVANT L'HOTEL DU DICTATEUR IDRISS DEBY ITNO ET SA DELEGATION.

Publiée par Tchadhanana sur Dimanche 22 septembre 2019

Idriss Déby retrouve New-York et l’assemblée générale des Nations-Unies après des absences remarquées en 2017 et 2018. 

Avant son départ, le Président Idriss Déby avait ordonné au président de la Commission électorale (CENI) d’organiser les élections législatives avant fin janvier 2020 au plus tard. Une échéance électorale plusieurs fois repoussée depuis 2015.

Idriss Déby semble pressé cette fois d’organiser des législatives u moins si l’on en croit cette lettre de son chef de cabinet au président de la CENI.

Cette correspondance rappelle d’abord les deux propositions de chronogramme que la Commission électorale a présenté récemment au dictateur tchadien et qui renvoient les législatives et les locales prévues officiellement avant la fin de l’année, soit au mois d’avril de l’année prochaine au mieux, soit en novembre au plus tard.

C’est « niet » pour Idriss Déby qui enjoint au président de la CENI d’élaborer, en collaboration avec le CNDP, le Cadre national de dialogue politique qui rassemble majorité et opposition, « un chronogramme réaliste » qui permette d’organiser ces deux scrutins à la fin de cette année, ou courant janvier 2020 au plus tard.

Cette injonction du despote du Palais rose risque d’être difficile à suivre. La CENI aurait d’ailleurs déjà réagi à cette correspondance, qui date d’il y a à peine trois jours, en expliquant que « ce délai est impossible à tenir ». Elle invoque notamment le manque de moyens, explique à RFI un haut cadre de la présidence.

Sur les 54 milliards de francs CFA nécessaires à l’organisation des législatives, la CENI ne dispose à l’heure actuelle que de 10 milliards de FCFA, précise cette source.  Des tractations sont en cours pour fixer une nouvelle date. Le problème, explique la source de RFI, c’est que « la CENI se base sur ce qu’elle a pour faire son calendrier ».

L’homme qui tient le Tchad d’une main de fer depuis près de trois décennies devrait donc en appeler aux partenaires pour qu’ils tiennent leurs promesses de financement, au cours de son discours devant la 74e session de l’Assemblée générale de l’ONU, le 24 septembre, assure le même responsable tchadien. Pour tenter de respecter le plus possible les délais qu’il s’est lui-même fixés.

TchadConvergence avec RFI

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.