Accueil > À la Une > Une grave épidémie de choléra fait rage au Tchad
3 100 vues

Une grave épidémie de choléra fait rage au Tchad

Image: Croix-rouge française

Plus de 50 personnes sont décédées du choléra qui sévit principalement dans les régions tchadiennes du Sila à l’Est et du Salamat, au Sud-est du pays, a annoncé, mardi à N’Djaména le secrétaire général du ministère tchadien de la Santé publique, Dr Hamit Djabar.

L’alerte de l’épidémie de choléra a été donnée d’abord par Médecins sans frontières (MSF), dans la région du Sila où on déplore 25 morts sur 200 malades recensés dans les camps des réfugiés soudanais.

La région du Salamat a, elle, enregistré deux décès sur 19 cas, selon le secrétaire général du ministère de la Santé publique qui ajoute que la situation est si grave que son département a dépêché sur le terrain une équipe pour coordonner la riposte avec les partenaires que sont MSF, OMS et UNICEF.

Le ministère tchadien de la Santé souligne en outre que, depuis la détection du premier foyer de la maladie, 28 villages ont été touchés dans le district de Koukou Angarana et Goz Beida dans le Sila.

«Parmi ces villages, certains sont inaccessibles à cause de la saison des pluies et de l’inondation. A ce jour, le nombre total des cas dans les deux régions touchées s’élève à 372 avec 52 décès, et un taux de létalité de 14%», déclare docteur Hamit Djabar.

Le ministère tchadien de la Santé publique rassure, toutefois, sur la mise en place d’un dispositif de prise en charge des cas en plus d’activités de communication pour amener les populations à observer les règles d’hygiène adéquates.

TchadConvergence avec APA

2 thoughts on “Une grave épidémie de choléra fait rage au Tchad

  1. Ping : Une grave épidémie de choléra fait rage au Tchad: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.