Tournée de la ministre française des armées dans le sahel: Madame Florence Parly sera ce lundi par le Président Idriss Déby

/1 750 vues

La ministre française des Armées Florence Parly commence ce lundi 4 novembre au Tchad une visite dans les pays du Sahel, deux jours après la mort au Mali d’un soldat français de l’opération antidjihadiste Barkhane, dans un contexte sécuritaire régional très dégradé.

« Ce voyage se tient dans un contexte sécuritaire extrêmement difficile », a déclaré la ministre dans l’avion l’emmenant à N’Djamena, où elle doit rencontrer ce matin le président tchadien Idriss Déby, ainsi que le général Pascal Facon, nouveau commandant de la force Barkhane qui mobilise 4 500 militaires français dans la bande sahélo-saharienne.

La visite de Florence Parly au Sahel, dont les prochaines étapes restaient encore confidentielles pour des raisons de sécurité, intervient alors qu’un soldat français a trouvé la mort samedi dans le nord-est du Mali, près de la frontière du Niger, au lendemain d’une attaque dans la même région contre une base militaire malienne qui a fait 49 morts.

La dernière visite de la ministre française des Armées au Tchad remonte au 8 et 9 octobre 2018. Cette visite de deux jours a permis à Madame Parly de rencontrer le Président Idriss Déby et les militaires qui constituent l’Etat-major de la Force Barkhane et de rendre un hommage appuyé aux troupes françaises stationnées à N’Djamena. Elle s’est également rendue au PC de la force conjointe du G5 Sahel ainsi qu’au PC de la FMM (force multinationale mixte de lutte contre Boko Haram) pour manifester le soutien de la France dans le combat que le Tchad mène en faveur de la sécurité régionale.

Le vendredi 1er novembre 2019, deux conventions de financement d’aide budgétaire française en faveur du Tchad ont été signées à N’Djaména par le ministre des Finances et du Budget du Tchad, Tahir Hamid Nguilin, l’Ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery et le directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) au Tchad, Olivier Cador. Cet appui est constitué d’une aide de 10 millions d’euros destinée au secteur de la santé et d’un prêt concessionnel (prêt à conditions préférentielles) de 20 millions d’euros destiné à compléter les efforts du Gouvernement au titre du paiement de la dette. Le département ministériel « salue ce partenariat avec la France et l’AFD qui vient compléter les actions du Gouvernement sous l’impulsion du président de la République ».

TchadConvergence avec AFP

Une réaction sur “Tournée de la ministre française des armées dans le sahel: Madame Florence Parly sera ce lundi par le Président Idriss Déby

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.