Accueil > À la Une > Tentative de coup d’État des mercenaires en Guinée équatoriale: Idriss Déby prend-il les devants pour dire « cette fois-ci, ce n’est moi » ?
1 271 vues

Tentative de coup d’État des mercenaires en Guinée équatoriale: Idriss Déby prend-il les devants pour dire « cette fois-ci, ce n’est moi » ?

Le ministre tchadien des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Chérif Mahamat Zène a été dépêché ce mercredi à Malabo en Guinée équatoriale. Il était porteur d’un message du Président Idriss Déby à son homologue équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema.

Le Chef de la diplomatie tchadienne a fait ce vendredi 5 janvier un point de presse à N’Djaména pour démentir  l’implication du Tchad dans la tentative de putsch en Guinée équatoriale. N’Djaména a tenu à lever tout équivoque dans la tentative de coup d’État dont s’est dit victime le dictateur équato-guinéen.

Comme on dit « qui se sent morveux, qu’il se mouche », le dictateur tchadien, souvent impliqué dans des affaires de mercenaires envoyés partout en Afrique et au Yémen, a-t-il voulu dire à son collègue équato-guinéen, « cette fois-ci, ce n’est moi » ?

En effet, une soixantaine de « mercenaires » tchadiens, principalement des commerçants, ont été arrêtés ces derniers jours en Guinée équatoriale et détenus à Malabo, à Momgomo, et à Ebebyin.

Assez pour embarrasser le Tchad qui s’est confondu en justification. Le ministre des Affaires étrangères, Mahamat Zene Cherif a déclaré ce vendredi devant la presse que les « mercenaires » arrêtés « devraient être traités comme tels ». Il a tenu à préciser que le « prétendu Général Mahamat Kodo Bani Godi, arrêté au Cameroun, qui serait le cerveau de l’opération, est certes d’origine tchadienne, mais n’a été ni un officier général ni un membre de l’effectif de l’Armée tchadienne ». Pourtant, sur sa page Facebook, Mahamat Kodo Bani Godi se décrit comme Général de brigade et on voit clairement sur la photo de son profil les deux étoiles.

Chérif Mahamat Zène a en outre affirmé que des responsables tchadiens s‘étaient rendus en Guinée équatoriale cette semaine après l’arrestation de leurs concitoyens. Une autre délégation tchadienne s’est également rendue au Cameroun où une quarantaine de suspects de diverses nationalités sont détenus.

Au lendemain de la « tentative de déstabilisation » annoncée par Malabo après l’arrestation d’une trentaine d’hommes armés à sa frontière avec le Cameroun, le chef de l’État équato-guinéen Teodoro Obiang a dénoncé une « guerre » en préparation contre lui, appelant à la « vigilance ».

TchadConvergence avec africanews

(Visited 32 times, 1 visits today)

One thought on “Tentative de coup d’État des mercenaires en Guinée équatoriale: Idriss Déby prend-il les devants pour dire « cette fois-ci, ce n’est moi » ?

  1. Bonjour! j’ai un peut de commentaire au général wal bani.. mahamat wal bani ce pas un général des armes tchadien. ce un simple ex combattant de FUC de mahamat nour. il a grand au quartier rue de 30m non loin de terrain de foot ball berlan…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *