Accueil > À la Une > Tchad: une chaleureuse accolade entre Idriss Déby et Moussa Faki Mahamat pour mettre fin aux rumeurs
1 717 vues

Tchad: une chaleureuse accolade entre Idriss Déby et Moussa Faki Mahamat pour mettre fin aux rumeurs

(N’Djaména, 19 juillet 2018) – Le Président Idriss Déby a accordé une audience au président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, pour mettre fin aux rumeurs de brouille entre eux.

En séjour privé au Tchad, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat est venu échanger ce mercredi 18 juillet avec le Président Idriss Déby pour mettre un terme aux rumeurs selon lesquelles le « divorce est consommé » entre les deux hommes.

En effet, le journal Abba Garde avait titré à la Une de sa publication du 10 juillet 2018: « divorce consommé ? » avec une photo du Président Idriss Déby juxtaposée à une photo du président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat. Selon le tri-mensuel n’djaménois, un éventuel rapprochement entre l’ancien ministre des Affaires étrangères du Tchad et l’opposant Tom Erdimi serait la cause principale de ce « divorce » entre le despote tchadien et son ancien bras droit. « 62 appels entre Moussa Faki et Tom Erdimi seraient interceptés par les services spéciaux français et transmis au Président Déby le 25 juin dernier », selon Abba Garde qui est connue pour être une presse à sensation et souvent manipulée par les dignitaires du régime pour des règlements de compte. Déby aurait même refusé de recevoir Moussa Faki en marge du dernier sommet de Nouakchott rapporte Abba Garde dans ce même numéro. Sur Twitter, répondant à un commentaire, Tom Erdimi a formellement démenti cette information. Pour le frère jumeau du chef rebelle Timane Erdimi, président de l’Union des Forces de la Résistance (UFR), l’information de Abba Garde est une « fake news » et Déby est derrière tout cela par « pure méchanceté et jalousie » de voir son « petit rayonner ».

Selon le Palais rose, les discussions entre le numéro Un de la Commission de l’UA et l’homme qui tient le Tchad d’une main de fer depuis plus de 28 ans ont duré presque deux heures. Les conclussions issues des travaux du 31ème Sommet ordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement de l’Union Africaine ont constitué l’essentiel des discussions.

A propos de ces rumeurs, Moussa Faki Mahamat a déclaré à sa sortie d’audience: « ces rumeurs mourront de leur propre mort (…). On abuse l’opinion tchadienne par des histoires rocambolesques et qui n’ont aucun sens et aucun degré de véracité ».

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.