Tchad: trois assaillants tués et quatre blessés dans l’attaque d’une gendarmerie à Bardaï dans le Tibesti

/2 028 vues

Trois personnes ont été tuées lundi en essayant d’attaquer une gendarmerie à Bardaï, dans le Tibesti, extrême nord du Tchad, où l’état d’urgence venait d’être déclaré, ont affirmé ce mercredi à l’AFP deux sources militaires, dont un haut responsable de l’état-major des armées.

«Un soldat a tué son chef avant de fuir pour se réfugier à la brigade de gendarmerie», a expliqué ce dernier. La famille du militaire tué a tenté d’attaquer la brigade pour se venger, provoquant une riposte des gendarmes qui a fait trois morts et quatre blessés graves, a-t-il détaillé, une information confirmée par une autre source militaire.

L’état d’urgence avait été déclaré dimanche par le Président Idriss Déby dans deux provinces de l’Est, le Sila et le Ouaddaï, où des combats intercommunautaires ont fait plus de 50 morts mi-août, mais également dans le Tibesti, à l’extrême nord du pays, à la frontière avec la Libye, et dont Bardaï est le chef-lieu.

TchadConvergence avec AFP

One thought on “Tchad: trois assaillants tués et quatre blessés dans l’attaque d’une gendarmerie à Bardaï dans le Tibesti

  1. Nous ne voulons aucune goutte de sang dans le territoire tchadien,l’état doit assurer son rôle de garant des libertés de peuple ,et faire régner l’ordre public.
    Il faut que paix sociale revienne dans ce pays de toumai, nous devons cohabiter ensemble et travailler pour cette nation qui nous unis malgré nos différences sociales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.