Tchad: sabotage d’un oléoduc de pétrole à Sédigui dans la région du Kanem

/1 811 vues

Deux ans après la pose de la première pierre, le champ pétrolier et gazier de Sédigui, situé à plus de 350 kilomètres de N’Djaména vient de faire l’objet d’une attaque armée par des individus non identifiés.

Le directeur général de la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT), Seid Idriss Déby, a constaté lundi 20 octobre 2019, un sabotage d’un oléoduc (pipeline) situé à 40 km de Sédigui. 

C’est l’oléoduc qui devrait conduire le brut de Sédigui à Djarmaya qui a été visé. Ce pipeline en question a fait l’objet de tirs par des hommes armés non identifiés, le weekend dernier. Une balle a réussi à percer le pipeline. Sur les lieux, on constate également la présence de 56 douilles de balles jonchant le prolongement du pipeline.

Un vigile en faction a confié à Alwihda qu’il s’agit de militaires qui ont auparavant assuré la sécurité des installations de surface des infrastructures pétrolières. Ils auraient effectué des tirs sur le pipeline pour réclamer leur droit. « Les militaires ont dans un premier temps effectué des tirs en l’air pour réclamer leur droit. Un autre est venu tirer sur le pipeline ».

De retour de Sédigui, le directeur général de la STH et sa suite se sont arêtés pour constater les faits. Seïd Idriss Déby n’a pas hésité à qualifier d’ « acte de vandalisme.

Le site de Sédigui a une capacité de production estimée à plus de 2 000 barils de pétrole et 400 000 mètres cubes de gaz par jour. Le brut sera transporté vers la raffinerie de Djarmaya où il va suivre le processus de raffinage et le gaz sera utilisé pour la production d’électricité et à la consommation des ménages.

TchadConvergence

Une réaction sur “Tchad: sabotage d’un oléoduc de pétrole à Sédigui dans la région du Kanem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.