Accueil > À la Une > Tchad: quand 3 000 poules débarquées d’un avion à Faya-Largeau font le buzz sur les réseaux sociaux
1 010 vues

Tchad: quand 3 000 poules débarquées d’un avion à Faya-Largeau font le buzz sur les réseaux sociaux

3 000 poules débarquées à Faya-Largeau par avion en provenance des Pays-Bas ont provoqué ce week-end un buzz incroyable sur les réseaux sociaux et plus particulièrement dans les groupes sur WhatsApp.

C’était un don de la députée du Mouvement Patriotique du Salut (MPS) à l’Assemblée nationale, Mansoura Hamid Nouri à la province du Borkou pour « lutter contre les scorpions » dans cette zone désertique située à plus de 1 000 kilomètres de N’Djaména, la capitale du Tchad.

Chaque année, plusieurs dizaines de personnes meurent à la suite des piqures de scorpions dans la capitale du Borkou.

Mais, le don de la présidente du groupe parlementaire africain des femmes musulmanes de l’OCI a suscité beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux et a même provoqué un climat de suspicion généralisée.

Certains ressortissants de la région du Borkou-Ennedi-Tibesti (B.E.T) ont salué un geste de bon volonté de la Députée, mais d’autres considèrent que c’est un « cadeau empoisonné » du régime.

Ils trouvent que ce n’est pas cohérent que le Président Idriss Déby, qui envoie l’armée pour attaquer les populations civiles de Miski, puisse faire un geste de bonne volonté pour les habitants du Borkou. De ce fait, ils considèrent que c’est un « cadeau ensorcelé (Okoya) avec des poules contaminées ».

D’autres internautes justifient leur méfiance par le fait que l’activité des scorpions étant essentiellement nocturne et les poules, diurnes comme nous, ne pourront jamais chasser ces arachnides.
Des appels ont été lancés sur WhatsApp pour que le MPS vienne récupérer ses 3 000 poules.

Pendant ce temps, Selon des sources concordantes, ne supportant pas le climat aride du désert, des centaines de poules sont déjà mortes de chaleur.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.