Accueil > À la Une > Tchad: pour endiguer la grogne sociale, Idriss Déby appelle le « perroquet national » à la rescousse !
1 537 vues

Tchad: pour endiguer la grogne sociale, Idriss Déby appelle le « perroquet national » à la rescousse !

L’ancien ministre de la Sécurité publique, de l’Administration du territoire et de la Gouvernance locale, Ahmat Mahamat Bachir, a été rappelé à la tête au ministère de la Sécurité publique, selon un décret présidentiel publié vendredi.

Le retour de Ahmat Mahamat Bachir, alias « perroquet national », qui remplace Ahmadaye Abdelkérim Bakhit, intervient un mois après son limogeage, le 25 décembre 2017.

L’homme qui contrôle le Tchad avec une poigne de fer considère que M. Bakhit n’est suffisamment « vulgaire et brutal » pour faire face à la grogne sociale qui commence à monter.

C’est la quatrième fois que ce fidèle du Président Idriss Déby, est nommé à la tête de ce ministère régalien. Il revient aux affaires au moment où le contexte social est très tendu.

Outre M. Bachir, Mahamat Mouctar Ali est aussi gagnant du mini-remaniement. L’ancien PDG de la Société cotonnière du Tchad-Société nouvelle (CotonTchad SN) a été nommé au poste de ministre de la Fonction publique, du Travail et du Dialogue social, en remplacement de Mahamat Allahou Taher, un allié du dictateur tchadien.

Aucune explication officielle n’a été donnée à ces nouvelles nominations, qui interviennent alors que le Tchad connaît une forte grogne sociale contre les mesures d’austérité imposées par le gouvernement pour faire face à une sévère récession économique.

TchadConvergence avec Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *