«

»

Jan 13

Tchad: l’UNDR ne croit pas en la charité de la Première Dame Hinda Déby Itno

2 486 vues

(N’Djaména, 13 janvier 2017) – La Première Dame du Tchad, Madame Hinda Déby Itno a lancé officiellement ce 11 janvier sa fondation dénommée «Grand Cœur».

Tout le microcosme politique, la haute administration, les partenaires techniques, économiques et culturels ainsi que les diplomates et les représentants des institutions internationales qui ont fait le déplacement du Palais du 15 janvier pour assister à la cérémonie de lancement. Mais, avaient-ils le choix de s’absenter à la cérémonie de lancement de la fondation de la Dame qui a fait main basse sur tout au Tchad ?

L’union Nationale pour le Développement et le Renouveau (UNDR)  ne croit pas en la charité de « maman Hinda ». Selon un communiqué du parti du Député Saleh Kebzabo, « depuis 2006, la Première Dame a fait parler d’elle à travers des œuvres sociales dont les sources de financement reste douteuses et la gestion complétement opaque ». « Quand on a un grand cœur, a-t-on besoin de montrer à la télé, radio les couches qu’on distribue aux nouveaux-nés dans les hôpitaux ? », se demande le parti d’opposition.

Notre mouvement TchadConvergence a régulièrement dénoncé les spectacles de « charité » de la Première Dame Hinda Déby Itno financés par l’argent public volé. Pour se montrer, soit-disant, gentille envers les familles les plus déshéritées, Madame Déby Itno ne rate aucune occasion pour faire la Une de la télé familiale.

Venir en aide des familles pauvres est un devoir de l’État tchadien car la nutrition et les soins des familles défavorisées relèvent de la politique sociale du gouvernement pour l’atteinte des OMD. Et donc l’aide publique envers les familles pauvres doit se faire par le biais des ministères de l’État et des associations concernées et non par l’intermédiaire de Hinda Déby Itno, fût-elle la Première Dame du Tchad, sous la forme de charité.

Existe-il au Tchad un ministère chargé de l’Action sociale, de la solidarité nationale et de la famille ?

La réponse est oui, il y a aussi le ministère de la Santé publique. Mais, aujourd’hui, on observe que ces ministères ne jouent pas leur rôle et les budgets sont dévolus à la Première Dame du Tchad, les ministères ne font qu’accompagner l’action de la Première Dame organisée par des conseillers du Président de la République. L’argent public est donc mis gracieusement à la disposition de l’épouse du chef de l’état et ces soi-disant cadeaux sont faits en toute illégalité avec l’argent de l’état.

En créant cette fondation, Hinda Déby cherche à nous endormir sur les sources de financement de ses spectacles de « charité », mais le peuple tchadien n’est pas dupe.

TchadConvergence

1 ping

  1. Tchad: l’UNDR ne croit pas en la charité de la Première Dame Hinda Déby Itno: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

    […] Continuer à lire » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>