Tchad: le RDP en deuil après le décès de Mamadou Kourtou, deuxième vice-président de l’Assemblée nationale

/1 713 vues

Mamadou Kourtou, député du parti Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP), et deuxième vice-président de l’Assemblée nationale est décédé ce 29 juillet à Rabat au Maroc, de suite de maladie, a annoncé la radio Tchad.

« Le camarade Mamadou Kourtou a tiré sa révérence ce 29 juillet dans un hôpital à Rabat au Maroc. Sa dépouille sera rapatriée à N’Djamena ce 30 juillet 2019. Le RDP et Tchad viennent de perdre une figure emblématique et le 2e vice-président de l’Assemblée nationale », pouvait-on lire sur la page Facebook du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP).

« C’est avec beaucoup de peine, de tristesse et d’émotions que je porte à la connaissance des députés et du peuple tchadien, du décès de l’honorable député Mamadou Kourtou survenu le 29 juillet 2019 à Rabat, au Maroc, de suite de maladie », a déclaré le voleur de l’Education, Haroun Kabadi, président d’une Assemblée nationale « illégale et illégitime » depuis plus de quatre ans.

Membre fondateur du RDP et deuxième vice-Président de l’Assemblée nationale du Tchad, Mamadou Kourtou fût l’un des piliers de son parti politique.

Natif de la province du Lac Tchad, membre du groupe parlementaire RDP, membre du groupe d’amitié Tchad-Cameroun et du groupe d’amitié Tchad-Arabie Saoudite, Mamadou Kourtou fût un élu du huitième arrondissement de la ville de N’Djamena.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.