Tchad: au moins 23 soldats tués par Boko Haram à Dangdala dans le Lac

/1 728 vues

Une base militaire de l’armée tchadienne a été victime d’une attaque de la secte Boko Haram, dans la nuit de jeudi à vendredi dans la ville de Dangdala dans le Lac-Tchad, a appris Alwihda Info ce vendredi 22 mars de sources militaires. 

Des insurgés islamistes du groupe Boko Haram ont tué au moins 23 soldats tchadiens au cours de la nuit de jeudi à vendredi, a aussi appris l’agence Reuters auprès de deux sources proches des services de sécurité tchadiens.

L’attaque s’est produite dans la ville tchadienne de Dangdala, près des berges du lac Tchad, dit-on de mêmes sources.

Les assaillants seraient venus du Niger voisin, a indiqué l’une de ces sources. Il s’agirait, si l’information est officialisée, de l’attaque la plus meurtrière menée en territoire tchadien par les insurgés de Boko Haram.

TchadConvergence

One thought on “Tchad: au moins 23 soldats tués par Boko Haram à Dangdala dans le Lac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.