jeudi 11 août 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Gaz

Tchad: les N’Djaménois indignés par l’arrestation de neuf femmes « prises en flagrant délit » de ramassage de bois mort

Tchad: les N’Djaménois indignés par l’arrestation de neuf femmes « prises en flagrant délit » de ramassage de bois mort

A la Une
Neuf femmes, parmi lesquelles des mères allaitantes et des fillettes, ont été interpellées ce jeudi 21 mars à N'Djamena par les forces de l'ordre, après avoir été "prises en flagrant délit" en train de ramasser du bois mort. Les faits se sont produits à Farcha, dans le 1er arrondissement, a appris Alwihdainfos de source judiciaire.  Elles ont aussitôt été conduites au parquet de N'Djamena où elles ont été entendues. Le procureur de la République a finalement décidé de classer l'affaire sans suite. Il a estimé que l'infraction n'est pas constituée.  Caricature de Djam's pour Tchadinfos sur la pénurie de gaz domestique depuis plusieurs semaines au Tchad: avec sa bonbonne sur la tête, la mère de famille cherche désespérément du gaz, mais l'homme qui tient notr...
Tchad: ni or, ni argent, ni gaz, ni eau, ni électricité, … mais une dictature féroce broyeuse de vies et de destins

Tchad: ni or, ni argent, ni gaz, ni eau, ni électricité, … mais une dictature féroce broyeuse de vies et de destins

A la Une, Gouvernance
Du 5 heures du matin à 21 heures du soir, les N'Djaménois attendent la livraison du gaz butane pour espérer recharger leurs bouteilles vides. Les habitants de la capitale tchadienne N’Djaména subissent depuis plusieurs semaines une sévère pénurie de gaz domestique. En cause, la révision des machines de la raffinerie de Djarmaya, seule source d’approvisionnement en gaz du pays, qui compte près de 15 millions d’habitants. Avec la révision, commencée le 23 janvier et d’une durée prévue de 45 jours, les distributeurs ne reçoivent qu’une seule citerne par jour pour toute la ville de N’Djaména, contre six citernes en période normale. TchadConvergence
L’implacable dictature d’Idriss Déby au Tchad: aucune manifestation n’est autorisée, même les marches pacifiques

L’implacable dictature d’Idriss Déby au Tchad: aucune manifestation n’est autorisée, même les marches pacifiques

A la Une, Gouvernance
Une marche pacifique pour protester contre la pénurie de gaz butane prévue pour le 14 mars, une  initiative du Collectif tchadien contre la vie chère (CTVC), vient d'être interdite. « Une personne qui a faim n’est pas une personne libre, et nous  le sommes en ce moment. Il n’y a que des souffrances et pleurs  dans des ménages à cause de la rareté du gaz, seule source d’énergie et de cuisson des aliments. Ces difficultés empêchent quasiment à vous concitoyens de subvenir à vos besoins alimentaires »déclare le président du Collectif tchadien contre la vie chère (CTVC), Djigamnayal Nely Versinis, lors d’un point de presse le lundi, 11 mars. Pour le CTVC, malgré les sorties fortement médiatisées des plus hautes autorités, rassurant les ménages qu’il n’y a n...
Depuis deux semaines, les Tchadiens subissent une grave pénurie de gaz butane

Depuis deux semaines, les Tchadiens subissent une grave pénurie de gaz butane

A la Une, Gouvernance
Ni or, ni argent, ni eau, ni gaz, ni électricité, ni sécurité,… mais 29 ans d'asservissement du peuple tchadien ! Ces bouteilles vides sur la photo ne sont pas à vendre, ni pour faire une publicité quelconque, mais à la recherche de gaz pour préparer de quoi manger. Depuis deux semaines, plus de gaz butane au Tchad, la vente de charbon et bois de chauffe est interdite, la population doit donc manger cru ! La misère de tout un peuple se lit sur le visage de cet homme. "Popoulasson gay korr" Certains ménages parcourent toute la ville, les coins et les recoins de vente habituelle sans trouver une bonbonne de gaz. Et les plus chanceux qui arrivent à en trouver font face à une hausse de prix sans précédent. C’est exorbitant car les prix doublent systématiquement. "Même avec 3000 ...

Pénurie de gaz butane au Tchad

Fil d'infos
La pénurie de gaz butane dans la capitale tchadienne, N’Djaména, a fait mardi l'objet d'une rencontre à la présidence de la République, entre le cabinet présidentiel, le ministre du pétrole et les responsables de la raffinerie de Djarmaya. Le ministre d’Etat secrétaire général de la présidence de la République, Kalzeubet Pahimi Déubet a demandé des explications au ministre du Pétrole et les responsables de la raffinerie sur cette situation. Le ministre du Pétrole Boukar Michel, après l’audience, a déclaré que le problème de cette pénurie est lié, d’une part, à la forte demande en gaz butane par les ménages, et, d’autre part, aux travaux de maintenance générale de la raffinerie. Lire la suite sur APANEWS