jeudi 05 août 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Chefferie

Quand le régime divise pour mieux régner sur le Tchad: deux morts, six blessés et un chef de canton lynché dans le Barh El Gazel

Quand le régime divise pour mieux régner sur le Tchad: deux morts, six blessés et un chef de canton lynché dans le Barh El Gazel

A la Une, Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
Dans un communiqué de presse, la Convention Tchadienne de Défense des Droits de l'Homme (CTDDH) dénonce des violents affrontements survenus le mercredi 6 Novembre 2019 dans la localité de Kamkalaga, département de Moussoro, dans la province de Barh El Gazel. Le bilan de ces affrontements est de deux morts, six blessés et un chef de canton nommé lynché par la population.   Selon le communiqué de la CTDDH, le préfet de cette ville Monsieur Issa Brahim Kedallah avait voulu imposer de force, l'autorité du chef de Canton Sokoto Alifa Boukar dans une localité ne relevant pas de son ressort territorial. Les populations de Kamkalaga ont vu toutes leurs démarches et recours rejetés par le Préfet Issa Brahim Kedellah. Passant à l'acte, le Préfet a mobilisé toutes les forces de sécur...
Tchad: les chef traditionnels réunis à N’Djaména

Tchad: les chef traditionnels réunis à N’Djaména

L'Info en continu
Ouverture hier au Palais du 15 janvier de la première session ordinaire du Haut Conseil des Collectivités autonomes et de la Chefferie traditionnelle. Le Président Déby était représenté à cette cérémonie par le Ministre de l’Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la gouvernance locale, M. Mahamat Abali Salah. Cette session qui dure 30 jours, permettra aux conseillers d’élaborer les textes de base de cette nouvelle institution.

Tchad: révocation de chefs de canton pour « manquements graves »

L'Info en continu
Au terme d'un décret du chef de l'Etat en date du 2 décembre 2018, pris sur proposition du ministre de l'Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale, des chefs de canton de la province du Ouaddaï sont révoqués. Les chefs de canton dont les noms suivent sont révoqués de leurs fonctions pour manquements graves: Mahamat Adoum Doutoum, chef de canton de Gueri, département de Ouara, province du Ouaddaï ; Mahamat Adoum Abdoulaye, chef de canton de Oulad Malik, département de Al Biar, province du Wadi-Fira. Source: Alwihdainfo
Vers un renforcement du pouvoir des chefferies traditionnelles et coutumières: le Sultan du Dar-Bilia veut-il transformer le Tchad en royaume ?

Vers un renforcement du pouvoir des chefferies traditionnelles et coutumières: le Sultan du Dar-Bilia veut-il transformer le Tchad en royaume ?

Gouvernance
Les chefs de cantons et sultans sont réunis en conférence depuis ce matin au Palais du 15 Janvier, à N’Djaména. Au cours de cette conférence, les gardiens des us et coutumes doivent discuter sur le changement des comportements et des mentalités des autorités traditionnelles à l’aune de la quatrième République. L’événement a été officié par le président de la République, Idriss Déby Itno. C’est une première au Tchad. La première fois que les chefs traditionnels se réunissent pour discuter de l'avenir du Tchad. Ils sont plus de 600 chefs réunis sous la kyrielle de l'association des autorités traditionnelles et coutumières. Cette conférence, placée sous le signe du « fonctionnement et mission de la chefferie traditionnelle », devra permettre aux dépositaires des valeurs culturelles et tradit...
Révoqué, puis réhabilité quelques jours après selon les humeurs du dictateur: quelle légitimité pour les chefferies traditionnelles au Tchad ?

Révoqué, puis réhabilité quelques jours après selon les humeurs du dictateur: quelle légitimité pour les chefferies traditionnelles au Tchad ?

Gouvernance
Le chef de Canton de Bol, Youssouf Mbodou Mbami, révoqué par le décret n°012 du 17 janvier 2017, puis réhabilité par le décret n°057 du 13 février 2017, a été accueilli triomphalement à Bol, chef-lieu de la région du Lac. Déjà depuis sa réhabilitation la ville vit au rythme d’un festin grandiose. Le cortège du chef de Canton Youssouf Mbodou Mbami, composé d’une centaine des véhicules, parti de N’Djaména, a été accueilli à Matafo, à 15 kilomètres de la ville. Des cris, des youyous et autres formes des joies sont à leur comble. Des femmes et des hommes massés dansent au rythme des mélodies traditionnelles locales. Puis le cortège s’ébranle vers la ville de Bol. De l’entrée de Bol, jusqu’au Palais Royal du chef de Canton, c’est une marrée humaine qui se dresse. Des danses folkloriques, not...