samedi 25 septembre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : CCMSR

Les chefs rebelles Mahamat Hassane Boulmaye, Ahmat Yakoub Adam et Abdraman Issa Youssouf sont-ils extradés du Niger vers le Tchad ?

Les chefs rebelles Mahamat Hassane Boulmaye, Ahmat Yakoub Adam et Abdraman Issa Youssouf sont-ils extradés du Niger vers le Tchad ?

Gouvernance
Le 4 octobre 2017, les autorités du Niger ont arrêté, à Agadez, Mahamat Hassane Boulmaye, Ahmat Yakoub Adam et Abdraman Issa Youssouf, trois leaders du Conseil du commandement Militaire pour le Salut de la République (CCSMR), un mouvement rebelle qui s'oppose au régime du dictateur tchadien Idriss Déby. «Ces chefs rebelles sont-ils extradés ?», s’interroge l’hebdomadaire "Le Pays" à sa Une parue ce vendredi 27 octobre 2017. "Extradés ? Toujours au Niger ? Le sort des trois responsables du Conseil du Commandement Militaire pour le Salut de la République (CCMSR), un mouvement rebelle reste flou. Entre rumeurs, intox et démentis, difficile d’en savoir plus", conclut l'hebdomadaire n'djaménois. Arrêtés le 4 octobre dernier à Agadez, le Niger était récemment sur le point d'extrader les...
Plus de 4 000 rebelles tchadiens du CCMSR menacent d’attaquer le Niger qui compte extrader leurs trois leaders

Plus de 4 000 rebelles tchadiens du CCMSR menacent d’attaquer le Niger qui compte extrader leurs trois leaders

Gouvernance
(Niamey, 27 octobre 2017) - Selon des sources concordantes, le Niger compte extrader trois rebelles tchadiens arrêtés le 4 octobre dernier, à Agadez. Les représentants de la société civile tchadienne s’inquiètent de leur sort. Mahamat Hassane Boulmaye, Adoum Yacoub Adam et Dr Abdraman Issa Youssouf risquent d’être extradés au Tchad, leur pays d'origine, dans les jours à venir. Le groupe auquel appartiennent ces trois hommes considérés comme des rebelles par les autorités tchadiennes, s'appelle Conseil du Commandement Militaire pour le Salut de la République (CCMSR). Et ce groupe s'inquiète du sort de ses militants en cas d'extradition. «Quand on vous reproche d’être quelqu’un qui a des armes en main, le sort est déjà clair, donc une mort certaine les attend à N'Djaména. C’est pou...
Opposition tchadienne aux USA: « le temps de liquider en douce les opposants politiques tchadiens est révolu »

Opposition tchadienne aux USA: « le temps de liquider en douce les opposants politiques tchadiens est révolu »

A la Une
COMMUNIQUE DE SOUTIEN J’ai appris avec stupéfaction l’arrestation arbitraire  au Niger de mes Camarades de lutte du Conseil du Commandement Militaire pour le Salut de la République (CCMRS). Il s’agit de Mahamat Hassane Boulmaye (Secrétaire Général), Adoum Yacoub Adam (Porte-parole) et Abderahman Issa Youssouf (Conseiller chargé des affaires extérieures) du mouvement. A l’heure où ce communiqué est diffusé, il semble même que les autorités politiques des deux pays, à savoir le Niger et le Tchad, auraient déjà  entamé des négociations pour décider du sort à réserver à nos Camarades ouvertement engagés dans la lutte politique contre le régime du dictateur Idriss Deby Itno. Une extradition alimente déjà une certaine presse internationale. Par ce communiqué, je dénonce avec la dernière é...
L’UFC dénonce l’intention des autorités nigériennes visant à délivrer les trois opposants tchadiens à Idriss Déby « dont le passif criminel déjà bien conséquent »

L’UFC dénonce l’intention des autorités nigériennes visant à délivrer les trois opposants tchadiens à Idriss Déby « dont le passif criminel déjà bien conséquent »

Lutte contre les Arrestations et Détentions Arbitraires
Communiqué de presse N°003/COORD/NAT/UFC/2017 relatif à l'arrestation au Niger de 3 membres de l'opposition Tchadienne La Coordination Nationale de l’UFC exprime son indignation face à l'arrestation de trois membres de l'opposition tchadienne et dénonce avec énergie l'intention des autorités nigériennes visant à les livrer au régime de Déby. Il s'agit de Mahamat Hassan Boulmaye, Ahmat Yacoub et Abdramane Issa. Le gouvernement du Niger ne peut ignorer le passif criminel déjà bien conséquent du pouvoir tchadien ainsi que les multiples assassinats politiques à son actif. Aussi, la Coordination Nationale de l’UFC appelle au sens des responsabilités des Autorités Nigériennes et les exhorte à renoncer à l'extradition de ces opposants vers le Tchad où ils seront voués à une mort certaine. ...
Bruits de bottes dans le nord du Tchad: des très violents combats entre l’armée et une colonne rebelle à Tekro-Ounianga

Bruits de bottes dans le nord du Tchad: des très violents combats entre l’armée et une colonne rebelle à Tekro-Ounianga

Gouvernance
(N'Djaména, 19 août 2017) - Selon des sources concordantes, des violents combats ont opposé, hier soir, dans la localité de Tekro au Nord d'Ounianga à la frontière tchado-libyenne, des éléments appartenant aux forces de l'armée tchadienne et une colonne des rebelles tchadiens lourdement armés lors d'une patrouille. Il y aurait plusieurs morts dont deux colonels de l'armée Tchadienne. Selon le communiqué ci-dessous du Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de République (CCMSR), un mouvement rebelle au régime du Président Idriss Déby, basé dans le sud de la Libye, il y a eu douze morts dont deux officiers et sept blessés du coté de l'armée tchadienne et un mort du côté des rebelles. Ce violent accrochage s'est soldé par la destruction de trois véhicules appartenant à une unité a...