mardi 29 septembre 2020Covid-19 : 1185 cas, 1006 guéris, 85 décès.
Shadow
               
                   

Les chefs rebelles Mahamat Hassane Boulmaye, Ahmat Yakoub Adam et Abdraman Issa Youssouf sont-ils extradés du Niger vers le Tchad ?

Lecture : <1 min

Le 4 octobre 2017, les autorités du Niger ont arrêté, à Agadez, Mahamat Hassane Boulmaye, Ahmat Yakoub Adam et Abdraman Issa Youssouf, trois leaders du Conseil du commandement Militaire pour le Salut de la République (CCSMR), un mouvement rebelle qui s’oppose au régime du dictateur tchadien Idriss Déby.

«Ces chefs rebelles sont-ils extradés ?», s’interroge l’hebdomadaire « Le Pays » à sa Une parue ce vendredi 27 octobre 2017. « Extradés ? Toujours au Niger ? Le sort des trois responsables du Conseil du Commandement Militaire pour le Salut de la République (CCMSR), un mouvement rebelle reste flou. Entre rumeurs, intox et démentis, difficile d’en savoir plus », conclut l’hebdomadaire n’djaménois.

Arrêtés le 4 octobre dernier à Agadez, le Niger était récemment sur le point d’extrader les trois leaders du CCMSR vers le Tchad selon des sources concordantes nigériennes et tchadiennes. « Le Niger compte extrader trois rebelles tchadiens arrêtés le 4 octobre dernier, à Agadez. Aucune date n’est encore fixée pour les livrer à N’Djaména, mais des représentants de la société civile s’inquiètent de leur sort », selon la Deutsche Welle.

Des voix de plus en plus nombreuses se sont levées dans la classe politique et dans la société civile tchadienne et nigérienne pour demander au gouvernement du Niger de ne pas extrader ces trois opposants qui bénéficient d’un statut de réfugié politique en France et en Égypte.

Le CCMSR détient actuellement sa base près du nord Tchad, à la frontière libyenne.

TchadConvergence

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.