mardi 29 septembre 2020Covid-19 (Tchad): 1185 cas, 1006 guéris, 85 décès.
Shadow

Étiquette : Bombardements

Tchad: le Colonel Dadi Chidi Kokei était la cible du bombardement du jeudi dernier à Kouri Bougoudi

Tchad: le Colonel Dadi Chidi Kokei était la cible du bombardement du jeudi dernier à Kouri Bougoudi

Politique et Société
Le bombardement aérien par deux hélicoptères de combat de l'armée a visé deux campements hébergeant des orpailleurs originaires du septentrion tchadien. Plusieurs éléments d'information nous permettent aujourd'hui de comprendre avec précision les tenants et aboutissants du bombardement du jeudi 13 septembre. Les hélicoptères ont minutieusement choisi leur cible avec précision avant de larguer une dizaine de bombes sur deux campements dans la zone aurifère de Kouri Bougoudi, situé à 35 km de la frontière libyenne, d'après plusieurs témoignages recueillis sur place. Jeudi 13 septembre 2018, jour du bombardement, les hélicoptères survolaient à basse altitude deux campements suspectés d’héberger des orpailleurs. Le bombardement a été téléguidé grâce à la position GPS de la cible. Pendant que...
L’armée tchadienne a encore bombardé des cibles civiles à Kouri Bougoudi, dans l’extrême-nord du pays

L’armée tchadienne a encore bombardé des cibles civiles à Kouri Bougoudi, dans l’extrême-nord du pays

Politique et Société
L'armée tchadienne a bombardé jeudi 13 septembre matin la localité de Kouri Bougoudi dans la région du Tibesti, dans l'extrême-nord du Tchad, où une opération militaire est en cours depuis fin août pour "nettoyer la zone". "Deux hélicoptères ont bombardé Kouri Bougoudi où des orpailleurs refusent d'évacuer les lieux malgré l'injonction du gouvernement", a indiqué à l'AFP une source sécuritaire à N'Djamena. Il s'agit des sites d'orpaillage 17 et 35 à Kouri Bougoudi. "Le bombardement n'a visé que des civils, (il y a) des victimes civiles innocentes", a déclaré à l'AFP un parlementaire de la région sous couvert de l'anonymat. "Il y a quatre blessés qui sont en train d'être acheminés vers la Libye pour y être soignés", a dit à l'AFP un orpailleur de la zone. Selon des informations do...
Tchad: le CNRD condamne « les bombardements barbares des civils et réaffirme sa solidarité avec les populations de Kouri Bougoudi et Miski »

Tchad: le CNRD condamne « les bombardements barbares des civils et réaffirme sa solidarité avec les populations de Kouri Bougoudi et Miski »

Tribune libre
Les bombardements des populations civiles à Miski et Yebbibou dans le département d’Em-Koussi, à l’extrême-nord du Tchad, par des aéronefs de l’armée tchadienne, provoque une avalanche de réactions à travers tout le pays. Le National de la Résistance pour la Démocratie (CNRD), parti politique d'opposition en exil, condamne "sans réserve les bombardements barbares des civils sur leurs propres terres et réaffirme sa solidarité avec les populations de Kouri Bougoudi et Miski". Lire ci-dessous le communiqué du CNRD signé par son président, Dr Abakar Tollimi:
Bombardements à Miski dans l’extrême-nord du Tchad: le mouvement « Iyina » fait part de son inquiétude

Bombardements à Miski dans l’extrême-nord du Tchad: le mouvement « Iyina » fait part de son inquiétude

Tribune libre
Au Tchad, le mouvement citoyen Iyina dénonce les bombardements menés samedi dernier par l’armée dans le nord du pays, entre Miski et Yebbibo, près de la frontière libyenne. Des bombardements qui ont fait une dizaine de blessés civils. Le gouvernement a lancé depuis la mi-août une opération de sécurisation dans cette zone frontalière. "Avant que l’armée nationale tchadienne puisse entrer en opération contre un groupe rebelle, elle doit avoir l’assurance de ne pas faire des dégâts parmi les populations civiles". Nadjo Kaïna Palmer, porte-parole du mouvement citoyen Iyina Écoutez Nadjo Kaïna Palmer sur RFI
Après les bombardements, des colonnes au sol se dirigent vers Miski dans l’extrême-Nord du Tchad

Après les bombardements, des colonnes au sol se dirigent vers Miski dans l’extrême-Nord du Tchad

Politique et Société
Des colonnes de l’armée du Président Idriss Déby font route vers le Nord du Tchad où des avions du régime ont déjà bombardé une localité faisant une douzaine de victimes civiles, a-t-on appris lundi de sources sécuritaires. C’est un convoi de véhicules se rendant à un mariage entre Miski et Yebbibo qui a été bombardé ce samedi par l’aviation tchadienne. Selon des sources locales, le bombardement a causé une douzaine de blessés dont trois dans un état grave. L’état-major des armées n’a fait aucune déclaration sur les opérations militaires au nord du pays, mais des images diffusées par des natifs de la région font état d’intenses bombardements par l’aviation tchadienne, a appris l'agence APA. Selon d'autres sources, des blessés et des morts ont été enregistrés auprès de la population civi...