Accueil > À la Une > Après les bombardements, des colonnes au sol se dirigent vers Miski dans l’extrême-Nord du Tchad
3 053 vues

Après les bombardements, des colonnes au sol se dirigent vers Miski dans l’extrême-Nord du Tchad

Des colonnes de l’armée du Président Idriss Déby font route vers le Nord du Tchad où des avions du régime ont déjà bombardé une localité faisant une douzaine de victimes civiles, a-t-on appris lundi de sources sécuritaires.

C’est un convoi de véhicules se rendant à un mariage entre Miski et Yebbibo qui a été bombardé ce samedi par l’aviation tchadienne. Selon des sources locales, le bombardement a causé une douzaine de blessés dont trois dans un état grave.

L’état-major des armées n’a fait aucune déclaration sur les opérations militaires au nord du pays, mais des images diffusées par des natifs de la région font état d’intenses bombardements par l’aviation tchadienne, a appris l’agence APA.

Selon d’autres sources, des blessés et des morts ont été enregistrés auprès de la population civile.

C’est la deuxième fois que la zone aurifère de Miski est bombardée et tout porte à croire que l’homme qui tient le Tchad d’une main de fer depuis plus de 28 ans a décidé d’asphyxier militairement la zone afin de dompter tout le Tibesti dans l’intention d’exploiter les ressources minières et que ces bombardements sont des représailles contre les populations civiles de Miski qui ont toujours dit non aux tentatives d’exploitation de l’or par les proches du régime.

Après l’aviation, des sources concordantes, font état de l’avancée des colonnes au sol vers Miski qui reste dans la ligne de mire du dictateur tchadien.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.