samedi 27 novembre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Amnistie

L’opposant Acheikh Ibn Oumar rentre au Tchad dans le cadre d’une amnistie « générale » très sélective appliquée au cas par cas

L’opposant Acheikh Ibn Oumar rentre au Tchad dans le cadre d’une amnistie « générale » très sélective appliquée au cas par cas

Gouvernance
L’ancien chef de la diplomatie tchadienne devenu opposant au régime d’Idriss Déby, Acheikh Ibn Oumar, est rentré au Tchad dimanche 4 novembre. Il avait dit son intention de mettre un terme à ses 25 ans d'exil forcé depuis l’annonce d’une amnistie "générale" très sélective appliquée au cas par cas. A la presse nationale, l'ancien ministre Acheikh Ibn Oumar a déclaré: « l’exil n’est pas un métier ni une vocation, peut être parfois pour des raisons professionnelles ou académiques. Mais l’exil politique est une anomalie, une exception.  La place normale de tout homme politique, citoyen soucieux de l’avenir de son pays, c’est d’être au sein de sa société mais les circonstances imposent ce genre de situation. Donc, pour moi, c’est juste un retour à la normale, un retour à la maison auprè...
Au Tchad, beaucoup d’interrogations sur l’effectivité de l’amnistie générale six mois après sa signature par le Président Idriss Déby

Au Tchad, beaucoup d’interrogations sur l’effectivité de l’amnistie générale six mois après sa signature par le Président Idriss Déby

Gouvernance
(N'Djaména, 22 octobre 2018) - L'amnistie générale signée par le Président Idriss Déby, il y a près de 6 mois, lors de la promulgation de la Constitution de la IVème République suscite beaucoup d'interrogations au Tchad. Cette loi d'amnistie est normalement en faveur des opposants politico-militaires du régime. En visite dimanche à la maison d'arrêt d'Am-Sinéné à N'Djamena, Dinamou Daram, président du Parti Socialiste sans Frontières (PSF), a estimé que l'amnistie n'est pas effective. Il a cité les cas de Baba Laddé, un ancien chef rebelle et Moussa Tao, accusé de conspiration contre le régime, qui restent en prison malgré son état de santé. Livré au régime tchadien le 2 janvier 2015 par la Centrafrique où il s’est réfugié après avoir échappé à une tentative d’arrestation des forces tc...
Tchad: malgré l’amnistie décrétée par le Président Idriss Déby, des opposants croupissent toujours en prison et d’autres sont traqués en Afrique

Tchad: malgré l’amnistie décrétée par le Président Idriss Déby, des opposants croupissent toujours en prison et d’autres sont traqués en Afrique

Dialogue et Réconciliation
A l’occasion de la proclamation de la IVe République au mois de mai 2018, le Président Idriss Déby a décrété une amnistie générale invitant tous les tchadiens qui "pour une raison ou pour une autre ont quitté leurs pays à rentrer dignement". Mais, malgré l'amnistie, des opposants politiques croupissement toujours dans les prisons du régime. Emprisonné depuis trois ans, l'ancien chef rebelle Abdelkader Baba Laddé est toujours détenu en prison malgré son état de santé. Livré à la justice tchadienne le 2 janvier 2015 par la Centrafrique où il s’est réfugié après avoir échappé à une tentative d’arrestation des forces tchadiennes, Abdelkader Baba Laddé a été interné à N’Djamena, puis transféré au bagne de Koro Toro, en plein désert tchadien. Dans une lettre au garde des Sceaux, le représentant...
Au Tchad, le chef rebelle Baba Laddé toujours détenu au bagne de Koro-Toro malgré son état de santé et l’amnistie en faveur des opposants

Au Tchad, le chef rebelle Baba Laddé toujours détenu au bagne de Koro-Toro malgré son état de santé et l’amnistie en faveur des opposants

Gouvernance
Au Tchad, l'inquiétude monte au sujet de la santé de l'ancien rebelle, Abdelkader Baba Laddé. Emprisonné depuis trois ans suite à des poursuites pour plusieurs chefs d'accusation tels que détention illégale d’armes de guerre, rébellion, association de malfaiteurs, incendie volontaire et viol, le chef militaire ne parvient pas à rentrer dans la capitale pour se soigner. Livré à la justice tchadienne le 2 janvier 2015 par la Centrafrique où il s’est réfugié après avoir échappé à une tentative d’arrestation des forces tchadiennes, Abdelkader Baba Laddé a été interné à N'Djamena, la capitale, puis transféré au bagne de Koro Toro, en plein désert tchadien. Malade depuis plusieurs semaines, il a été déplacé à Moussoro, la ville la plus proche de la prison, où le médecin qu’il l’a examiné a sol...
Retour au Tchad de l’ex-ministre Acheikh Ibn-Oumar: quand le Président Idriss Déby prend des vessies pour des lanternes

Retour au Tchad de l’ex-ministre Acheikh Ibn-Oumar: quand le Président Idriss Déby prend des vessies pour des lanternes

Gouvernance
Après son intervention sur RFI au sujet de l'amnistie générale prônée par le Président tchadien Idriss Déby, l'ex-ministre des affaires étrangères Acheikh Ibn-Oumar serait-il sur le point de rentrer au bercail ? Rien n'est moins sûr. Dans une interview à RFI, l'ancien chef rebelle du Conseil démocratique révolutionnaire (CDR) avait déclaré que l'amnistie prônée par le Président Idriss Déby « ouvre un petit espoir même si c’est loin d’être suffisant pour résoudre tous les problèmes ». En effet, il faut dire que depuis la guerre de février 2008, Acheikh Ibn-Oumar et d'autres chefs rebelles sont poursuivis par la justice Débyenne pour rébellion armée. "Oui, on a été condamnés à mort pour les uns, à vie pour les autres. Des biens, pour certains, confisqués. De ce point de vue, l’amnistie fac...