Accueil > Amnistie

Tchad: condamné à 8 ans de prison malgré l’amnistie générale, l’ex chef rebelle Baba Laddé fait-il toujours peur au régime ?

L'ex-chef rebelle tchadien Abdelkader Baba Laddé a été condamné jeudi à huit ans de prison ferme pour « détention illégale d'armes », « association de malfaiteurs », « incendie volontaire » ou encore « viol » par la Cour criminelle de N'Djaména. Il avait été arrêté en décembre 2014 par

Lire la suite

Tchad: Le procès de l’ancien rebelle Baba Laddé prévu mercredi

Le procès de l’ancien rebelle tchadien, Baba Laddé, accusé de viols, d’assassinats, d’association des malfaiteurs, de participation à l’insurrection, de meurtre, de détournement de mineur… a été fixé au mercredi 05 décembre prochain, a appris APA ce lundi. Le dossier du général Laddé arrêté en Centrafrique en 2015 et inculpé pour

Lire la suite

Au Tchad, toujours beaucoup d’interrogations sur l’effectivité de l’amnistie générale sept mois après sa signature par le Président Idriss Déby

Le premier vice-président du Front populaire pour le redressement (FPR), Ardo Baouro, a affirmé ce jeudi 22 novembre 2018 avoir rencontré Baba Laddé en prison. Dans une mise au point parvenue à AlwihdaInfo, Ardo Baouro affirme que "la santé du Général Baba Laddé est très mauvaise et que le gouvernement lui refuse

Lire la suite

Au Tchad, plus de 172 opposants politiques croupissent encore en prison malgré l’amnistie « générale » décrétée depuis plus de 6 mois

Au Tchad, des voix continuent de s’élever pour dénoncer l’application sélective de l’amnistie "générale" accordée aux opposants politiques alors que plusieurs détenus politiques croupissent toujours dans les prisons secrètes et les bagnes du pays. Si certains opposants au régime tel qu'Acheikh Ibn-Oumar, ont bénéficié de l'amnistie présidentielle cette année, plusieurs autres

Lire la suite

L’opposant Acheikh Ibn Oumar rentre au Tchad dans le cadre d’une amnistie « générale » très sélective appliquée au cas par cas

L’ancien chef de la diplomatie tchadienne devenu opposant au régime d’Idriss Déby, Acheikh Ibn Oumar, est rentré au Tchad dimanche 4 novembre. Il avait dit son intention de mettre un terme à ses 25 ans d'exil forcé depuis l’annonce d’une amnistie "générale" très sélective appliquée au cas par cas. A la

Lire la suite