mardi 01 décembre 2020Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow
               
                   

Remède Covid-Organic de Madagascar: « Djabo wa chiribo » à la santé de tous les Tchadiens

Le Tchad a annoncé dimanche avoir reçu de Madagascar un don de 600 doses de Covid-Organic, un breuvage présenté par le président malgache comme un traitement efficace contre le coronavirus, mais que l’OMS déconseille dans l’attente d’une étude scientifique fiable.  

«Le Tchad a envoyé un avion pour recueillir les dons du CVO. Merci au président Idriss Déby Itno pour sa confiance », a déclaré le président malgache Andry Rajoelina dans un tweet publié le samedi 9 mai.

Une délégation tchadienne conduite par le conseiller à la santé du Président Idriss Déby a récupéré, ce samedi à l’aéroport d’Ivato, un don du remède Covid-Organics de la République de Madagascar, a annoncé en milieu d’après-midi la Présidence malgache sur sa page Facebook. 

« Dr. Abdoulaye Adam Djerou, conseiller à la santé du Président Déby était à la tête de la délégation tchadienne venue récupérer le lot du remède amélioré Tambavy CVO ce 9 mai 2020 ». Le don est composé de 600 traitements curatifs et 600 traitements préventifs. Ils ont été offerts à la République du Tchad. « Dr. Abdoulaye Adam Djerou a exprimé ses remerciements au nom du Tchad et a loué les efforts et le leadership malgasy dans la recherche d’une cure contre le Covid-19 », indique la Présidence malgache. 

« Nous avons reçu 600 médicaments de Madagascar », a déclaré à l’AFP le ministre de la Santé du Tchad Mahmoud Youssouf Khayal.

La tisane sera « donnée aux personnes malades de la COVID-19, comme un complément alimentaire. Nous n’avons pas changé notre protocole thérapeutique », a précisé le ministre.

Mais sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes proches du régime tchadien s’enorgueillissent d’avoir bu l’abreuvage malgache et annoncent qu’il a le goût de notre « chi ». « Djabo wa chiribo », disent les internautes tchadiens sur les réseaux sociaux.

Le Tchad qui compte officiellement dimanche 322 cas de nouveau coronavirus, dont 31 décès, traite ses malades avec de l’hydroxychloroquine ou du phosphate de chloroquine.

Ces derniers jours, Madagascar a livré dans plusieurs pays du continent son Covid-Organic, un breuvage à base d’artemisia, une plante à l’effet thérapeutique reconnu contre le paludisme, en affirmant qu’elle prévenait voire soignait la COVID-19.

Les éventuels effets de cette tisane n’ont été validés par aucune étude scientifique.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde jeudi contre « l’adoption d’un produit qui n’a pas été soumis à des tests pour en vérifier l’efficacité ».  

TchadConvergence avec AFP

Merci de partager cet article...
  • 17
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.