Accueil > À la Une > Quand Idriss Déby boude l’inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis au Tchad
5 107 vues

Quand Idriss Déby boude l’inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis au Tchad

Les locaux de la nouvelle ambassade des États-Unis ont été inaugurés ce lundi 16 octobre en présence de l’Ambassadrice des États-Unis auprès de la République du Tchad, Madame Geeta Pasi, du directeur par intérim du Bureau des Opérations chargé des Immeubles à l’étranger du Département d’État, l’Ambassadeur William Moser, le Représentant du gouvernement tchadien, Madame Isabelle Housna Kassiré, Conseillère aux Relations Internationales et à la Coopération à la Primature, des Représentants du corps diplomatique, des chefs des équipes techniques et de nombreux invités.

En 2013, au Sénégal, le Président Macky Sall a assisté à l’inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis à Dakar. Mais, au Tchad, le Président Idriss Déby envoie une conseillère à la Primature pour représenter le gouvernement tchadien lors de l’inauguration de la nouvelle ambassade de la première puissance mondiale. Pourtant, habituellement, le Président Idriss Déby et son Premier ministre Pahimi Padacké Albert se déplacent régulièrement pour inaugurer ou visiter tout simplement des chantiers. Ce boycott vient compliquer davantage encore les relations exécrables entre le pays de l’oncle Sam et l’homme qui tient le Tchad d’une main de fer depuis plus de 27 ans, après la décision du Président Donald Trump de placer le Tchad sur la liste noire des «États voyous».

La nouvelle ambassade est située sur un terrain de 5 hectares au sud-est du centre-ville de N’Djaména et comprend une chancellerie, une résidence de la Garde de sécurité, des bâtiments et des installations de soutien pour le personnel de l’ambassade.

L’architecte concepteur des installations est Moore Ruble Yudell Architects & Planners de Santa Monica (Californie) et Page d’ Arlington (Virginie) est l’architecte attitré et BL Harbert International de Birmingham (Alabama) a exécuté le projet.

La construction de cette nouvelle ambassade a été rendue possible grâce à plus de 800 travailleurs de la région.

La nouvelle ambassade américaine est enregistrée auprès du Leadership in Energy and Environmental Design et a obtenu la certification LEED Or.  Cette marque est reconnue mondialement comme une marque de premier plan de réussite en matière de haute performance, les meilleurs bâtiments verts de sa catégorie, et nous sommes fiers d’ajouter ces installations de l’ambassade à notre groupe grandissant de plus de 40 installations certifiées LEED.

« Je tiens à souligner l’excellent soutien que j’ai reçu, que nous avons reçu du gouvernement tchadien, ainsi que de la ville de N’Djamena, qui ont fourni une assistance vitale pour assurer le succès de ce projet. L’équipe Overseas Buildings Operations, ici présente, travaille depuis plusieurs années pour s’assurer que ce projet soit achevé en conformité avec les normes américaines et tchadiennes de sécurité, de sûreté et de qualité, et je tiens à les remercier pour leurs efforts », a déclaré l’ambassadeur William Moser lors de la cérémonie de coupure de ruban des nouveaux locaux.

Voici l’allocution de l’Ambassadrice Geeta Pasi lors de la cérémonie d’inauguration:

Chers invités, chers collègues et amis, Bienvenue,

Je souhaite la bienvenue aux représentants des gouvernements, aux parlementaires, aux représentants de la société civile, à vous tous ici présents, aux dirigeants et représentants de toutes les composantes de la société tchadienne, bienvenue à tous les membres du corps diplomatique, aux représentants d’institutions étrangères, aux militaires américains et étrangers, à mes collègues de l’ambassade, et aux citoyens américains présents ici au Tchad.

Nous sommes réunis ici aujourd’hui pour inaugurer de manière officielle l’Ambassade des États-Unis d’Amérique à N’Djaména.

Madame Isabelle Kassire Housna, Conseillère aux Relations Internationales et à la Coopération à la Primature, représentant le gouvernement, c’est un honneur de vous avoir parmi nous aujourd’hui. Votre présence témoigne de l’engagement croissant et durable des États-Unis d’Amérique au Tchad.

Un proverbe tchadien dit « Une seule personne ne peut pas soulever le toit d’une case ». Aussi, je voudrais adresser mes remerciements à toutes les personnes, sociétés et institutions qui de près ou de loin ont permis que ce complexe passe du rêve à la réalité et devienne pleinement fonctionnel.

Permettez moi, maintenant, de vous parler de ce complexe dont nous pouvons être si fiers.

Cet établissement ultramoderne représente notre vision pour le futur au Tchad:

  • La conception des bâtiments est inscrite dans une démarche résolument écologique, grâce par exemple, à l’utilisation de panneaux solaires photovoltaïques, et à des systèmes de ventilation conçus pour nous permettre de réduire notre consommation d’énergie de 50 pourcent de ce qu’elle aurait pu être avec une conception plus classique. Ces choix nous permettent donc de réduire notre empreinte carbone et notre niveau de rejet de gaz à effet de serre.
  • Ce n’est pas tout, nous produisons notre propre eau potable… mais « rassurez-vous Brasseries du Tchad » car nous ne vous ferons pas concurrence pour produire de la bière!
  • Les eaux usées sont traitées sur place et utilisées pour l’irrigation.
  • Le complexe abrite plusiers bâtiments, dont une nouvelle résidence très moderne pour les Marines.
  • L’ensemble des bâtiments a été construit en trois ans, grâce à plus de 800 ouvriers, et pour un coût de 250 millions de dollars soit 139 milliards de francs CFA.

Nous continuerons dans ce lieu, à faire face ensemble aux défis auxquels nous sommes confrontés et également à y bâtir de nouvelles opportunités.  Comme l’a dit Winston Churchill « we shape our buildings thereafter they shape us », c’est-à-dire « Nous façonnons nos bâtiments qui par la suite nous façonnent ».

Ces bâtiments ont été façonnés pour:

  • Permettre l’accès autonome à chacun quel que soit son niveau de mobilité,
  • Offrir un espace de travail sans murs favorisant la coopération, la collaboration et la communication dans la transparence,
  • Assurer la sécurité et la sûreté des citoyens américains qui sont, et qui demeurent, la première priorité du Département d’État américain. Ce complexe offre donc une sécurité accrue à nos 648 employés comme à vous, nos chers visiteurs.

Je suis personnellement très touchée que vous soyiez venus si nombreux aujourd’hui pour partager avec nous ce moment si important de la vie de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique au Tchad et mon intention très sincère est que cette ambassade reste un lieu d’échanges d’idées et de rencontres pour mettre en exergue les valeurs partagées.

TchadConvergence

2 thoughts on “Quand Idriss Déby boude l’inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis au Tchad

  1. C’est la honte qui a fait qu’on envoie la conseillère du Premier Ministre. C’est un bâtiment conçu sans détournement de fonds. Un lieu d’excellence. C’est qu’on oublie, c’est que la CIA est partout, la présidence, primature, ministères, ONG s, tout ce qui se passe est su dans la prochaine minute par le cercle restreint de la maison blanche. Des spécialistes des renseignements ont été formés et sont utilisés rationnellement, honnêtement. Les cameras de surveillance visualisent même les chambres cachées des ITNO… Bouder est lâche………………….

  2. Ping : Quand Idriss Déby boude l’inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis au Tchad: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.