Pendant que les soudanais assiègent le Palais présidentiel à Khartoum, le comptable de la CNPS est abattu en passant devant le Palais rose à N’Djaména

/2 949 vues

Des milliers de manifestants se sont affrontés samedi aux forces de sécurité dans la capitale soudanaise, Khartoum, lors d’une manifestation de grande ampleur contre les 30 ans de dictature du Général Omar el-Béchir. Ils ont réussi à atteindre l’entrée du quartier général de l’armée soudanaise à Khartoum, une première depuis le début du mouvement de contestation antigouvernementale qui secoue le pays depuis trois mois. A la tombée de la nuit, plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées aux abords de la résidence présidentielle et, selon des témoins, des jeunes dansaient et chantaient, disant qu’ils resteraient sur place jusqu’à ce que el-Béchir quitte le pouvoir.

Pendant ce temps, chez nous au Tchad, le comptable de la Caisse Nationale de la Prévoyance Sociale (CNPS), Rozi Barkaï circulant en voiture, a été abattu cette nuit, vers 3 heures du matin, par la garde présidentielle devant le Palais rose à N’Djamena. Son véhicule a été ciblé par huit balles. La victime a reçu deux balles. 

Le corps de la victime a été déposé à la morgue de N’Djamena, a constaté ce matin un reporter d’Alwihda Info.

Les éléments de la garde présidentielle en faction devant la Présidence du dictateur Idriss Déby ont abattu Rozi Barkaï, Chef de service comptabilité à la CNPS, ce dimanche à 3 heures du matin, à l’aide d’armes de guerre. 

La victime, à bord de son véhicule, a emprunté l’axe devant la Présidence pour rentrer chez lui à Farcha quand il a essuyé des tirs nourris des éléments de la garde présidentielle en faction devant la Présidence de la République du Tchad, selon une source policière. 

« Généralement, lorsque vous vous arrêtez brusquement, ou par mal chance votre véhicule tombe en panne devant la présidence, les éléments de la garde présidentielle vous tirent dessus sans chercher à savoir si vous avez fait exprès ou pas », a confié à APA, sous le sceau de l’anonymat, une source sécuritaire.

TchadConvergence avec Alwihdainfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.