mercredi 05 octobre 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Match entre deux Généraux de la Gendarmerie au Tchad: Daoud Yaya Brahim: 1 et Djontan Marcel Hoinaty: 0

(N’Djaména, 9 janvier 2022) – Le ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense nationale, des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, le général de corps d’armée Daoud Yaya Brahim, a suspendu jusqu’à nouvel ordre ce samedi 8 janvier, le Directeur général de la Gendarmerie nationale, le Général de division Djontan Marcel Hoinati de ses fonctions.

Le Directeur général de la Gendarmerie nationale 1er adjoint étant absent du territoire national pour raisons de santé, l’intérim est désormais assuré par le 2ème adjoint, le Général de brigade Mahamat Idriss Bourma.

La note suspendant le Directeur Général (DG) ne donne aucune précision sur le motif de la suspension du numéro un de la Gendarmerie nationale. Mais, selon des informations recoupées par Tchadinfos, le Directeur général de la gendarmerie aurait reçu d’un membre du Conseil Militaire de Transition (CMT) l’autorisation de recruter 3000 élèves gendarmes pour le 5 janvier. Ce recrutement n’étant pas budgétisé dans la loi de finances 2022, le ministre de la Défense nationale aurait demandé au DG de le différer pour le mois de juillet afin de l’intégrer dans la loi de finances 2023, a expliqué la source de Tchadinfos, ajoutant que le DG a refusé de s’exécuter.

Selon une autre précision donnée par Alwihda Info, le Directeur général de la Gendarmerie a reçu, il y a quelques jours, des instructions du vice-président du CMT, le Général Djimadoum Tiraina, pour lancer la formation des nouvelles recrues de la Gendarmerie au centre de Koundoul et peu de temps après, les recrues qui entamaient leur formation, ont été renvoyées de l’École.

Le ministre de la Défense nationale et le Directeur général de la Gendarmerie nationale étaient injoignables au téléphone.

Ce bras de fer entre ces deux Généraux de la Gendarmerie nationale montre très clairement le désordre dans les instructions données au plus haut sommet de l’Etat.

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.