dimanche 01 août 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Mahamat Saleh Brahim, le papy qui s’est révélé meilleur en politique que dans la Garde Nationale et Nomade du Tchad

Aussitôt après le Maréchal Idriss Déby, c’est au tour de son cousin germain, le tout puissant Général de corps d’armée Mahamat Saleh Brahim, de battre campagne pour la présidentielle du 11 avril 2021 dans la zone méridionale. Pendant ce temps, les manifestations de l’opposition sont interdites dans tout le Tchad au nom d’une mesure préventive contre l’épidémie de coronavirus.

Après Moundou dans le Logone occidental, le conseiller spécial du président de la République, Mahamat Saleh Brahim, accompagné d’une forte délégation, a poursuivi sa « tournée de communication et de sensibilisation des différentes couches de la société » dans la zone méridionale du pays.

Il s’est rendu ce dimanche 21 février à Doba dans la province du Logone Oriental. C’est une population mobilisée par des militants du Mouvement Patriotique du Salut, qui ont réservé un accueil chaleureux au Général Mahamat Saleh Brahim et à sa suite.

À l’entame de sa déclaration avec les étudiants de l’Université de Doba , il a souligné qu’il n’est pas venu faire de la politique. Mais, en tant que papy, il est venu prodiguer des conseils à ses enfants.

Les étudiants de l’Université de Doba demandent la restauration de l’UNET section de Doba supprimée par l’administration rectorale de l’université de Doba, l’annulation du reversement des étudiants ayant fait neuf semestres en régime spécial, l’augmentation des moyens de transport des étudiants, l’augmentation et l’amélioration de la cantine, l’augmentation des livres et la redynamisation de la bibliothèque universitaire, la création d’une bibliothèque électronique pour des recherches, la création d’un campus universitaire, la création d’un centre culturel pour les loisirs des étudiants et l’augmentation du nombre des enseignants permanents qualifiés dans différentes filières. À leurs doléances, le Général Mahamat Saleh Brahim a recommandé aux étudiants d’ajouter la restauration de la bourse, ce qui lui a permis de provoquer un tonnerre d’applaudissements. Il faut savoir que l’octogénaire est actuellement en pleine forme après avoir passé plus d’une année de tourisme médical en Thaïlande.

Le cousin national du dictateur tchadien s’est révélé meilleur en politique que dans la milice privée, la tristement célèbre Garde Nationale et Nomade du Tchad (GNNT). Selon certains observateurs, Mahamat Saleh Brahim dépasse largement le Maréchal en tant qu’orateur. Il faut reconnaître le Général sait bien manier le bâton et la carotte quand il le faut. Ses compétences dépassent à présent largement les cercles ethniques du Borkou-Ennedi-Tibesti (BET).

Il a conseillé aux étudiants d’être exemplaires et de ne pas se laisser distraire et berner par les vendeurs d’illusions qui ne cherchent qu’à retarder ou à détruire leurs avenirs. « Ce sont vos multiples grèves et manifestations qui vous retardent », a-t-il dit.

Mahamat Saleh Brahim a conclu son discours en promettant qu’il se fera l’avocat et le porte-parole des étudiants afin de transmettre leurs doléances au chef de l’État. Il les a invité à faire un examen de conscience et à donner leurs voix au candidat du MPS, le Maréchal Idriss Déby, lors de l’élection présidentielle d’avril prochain.

TchadConvergence avec Alwihdainfos

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.