mardi 03 août 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

L’ONU réagit contre le recours à la force dans le cadre du processus électoral au Tchad et demande une enquête rapide et rigoureuse

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, « regrette le recours à la violence » au Tchad à l’approche de l’élection présidentielle et réclame aux autorités « de favoriser un dialogue politique » pour un processus inclusif, a déclaré lundi son porte-parole, Stéphane Dujarric.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a regretté ce lundi 1er mars le recours à la violence, et les pertes en vies humaines suite à l’opération meurtrière menée ce dimanche au domicile de M. Yaya Dillo, candidat à l’élection présidentielle d’avril 2021.

Antonio Guterres exhorte les autorités nationales à mener une enquête rapide et rigoureuse sur les affrontements et à en tenir les auteurs responsables, a rapporté son porte-parole Stéphane Dujarric.

Le Secrétaire général a déploré le recours à la force dans le cadre du processus électoral au Tchad.  Il exhorte les autorités tchadiennes à favoriser le dialogue politique avant les prochaines élections et à poursuivre leurs efforts pour favoriser un processus politique inclusif.

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.