lundi 02 août 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Les États-Unis et la France renforcent la coopération entre leurs forces spéciales au Sahel

(Washington, 10 juillet 2021) – Le secrétaire américain à la Défense Lloyd J. Austin a rencontré ce vendredi la ministre française des Forces armées Florence Parly au Pentagone pour discuter de l’avenir de la lutte contre le terrorisme au Sahel.

Alors que les deux pays se retirent progressivement, l’un d’Afghanistan, l’autre du Mali, la ministre française des Armées Florence Parly et son homologue américain Lloyd J. Austin ont signé vendredi à Washington une nouvelle feuille de route pour la coopération entre leurs forces spéciales.

La signature de cette convention et la visite de Mme Parly interviennent au moment où les États-Unis se retirent d’Afghanistan et que la France réduit sa présence militaire au Sahel. Le président américain Joe Biden a annoncé jeudi que la plus longue des guerres des États-Unis prendrait bientôt fin, avec le retrait définitif des troupes américaines d’Afghanistan d’ici le 31 août. Le président français Emmanuel Macron a quant à lui indiqué vendredi que la France commencerait à fermer des bases dans le nord du Mali au second semestre de l’année 2021, dans le cadre de la réduction annoncée de sa présence militaire au Sahel.

Mais Washington et Paris ne souhaitent pas pour autant abandonner leur effort en matière de lutte contre le terrorisme.

Après sa visite au Pentagone, lors d’un échange au cercle de réflexion Atlantic Council sur « la relation américano-française en matière de défense dans un monde en mutation », Mme Parly a cité l’opération Takuba, unité de forces spéciales européennes censée former l’armée malienne au combat face aux terroristes, comme un exemple «remarquable et concret» de coopération. «Le soutien des États-Unis à nos opérations au Sahel est crucial», a-t-elle ajouté. Citant d’autres missions conjointes menées ces dernières années, elle a affirmé: «Notre coopération opérationnelle donne des résultats concrets. Et elle continuera à le faire».

Après leur rencontre, le secrétaire Austin et le ministre Parly se sont rendus au US Cyber ​​Command à Fort Meade, dans le Maryland, où ils ont discuté d’intérêts, d’opportunités et d’initiatives partagés dans le cyberespace pour approfondir le partenariat bilatéral entre la France et les États-Unis.

TchadConvergence avec AFP

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.