lundi 25 octobre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Le président Emmanuel Macron suivra à distance le sommet du G5-Sahel à N’Djaména au Tchad

Emmanuel Macron ne se rendra finalement pas à Ndjamena les 15 et 16 février prochains pour le sommet du G5-Sahel. Il participera aux deux séquences en visioconférence. Le déplacement est annulé «uniquement pour des raisons sanitaires», assure ce jeudi soir l’Elysée.

Macron et ses ministres de la Défense et des Affaires étrangères devaient assister à l’événement de deux jours les 15 et 16 février dans la capitale tchadienne N’Djamena.

Le chef de l’État français «ne sortira pas du territoire français» et «participera à distance» au sommet des 15 et 16 février, a indiqué la présidence française. Cette décision a été prise «uniquement au regard du contexte sanitaire», ajoute-t-elle, en précisant qu’aucun ministre français ne serait présent à N’Djamena. Emmanuel Macron participera donc en visioconférence à la réunion prévue lundi après-midi avec ses homologues des cinq pays du G5-Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), qu’il a tous reçus en tête en tête ces dernières semaines à Paris.

Mardi matin, il suivra également la réunion avec les partenaires de la Coalition pour le Sahel, qui réunit tous les pays apportant une aide à la lutte contre les groupes terroristes. À cette occasion, le nouveau secrétaire d’État américain Antony Blinken interviendra avec un message vidéo, «un signal important» pour Paris, selon l’Élysée. L’administration Trump avait en effet laissé entendre une volonté de se désengager de la région, mais les premiers contacts avec la nouvelle équipe ont été plus positifs ces dernières semaines.

Au Tchad, les tensions politiques se sont intensifiées au cours de la semaine dernière suite à la nomination du président Idriss Déby, au pouvoir depuis 1990, pour briguer un sixième mandat lors de l’élection présidentielle du 11 avril 2021. De violentes manifestations ont éclaté dans la capitale samedi après que le parti au pouvoir a annoncé la candidature de Déby, et d’autres manifestations sont prévues pour le week-end et lundi, lorsque le sommet devrait commencer.

Le Tchad a signalé un total de 3 568 cas de covid-19 avec 127 décès. Les infections au COVID-19 sont en baisse, avec 21 nouvelles infections signalées en moyenne chaque jour.

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.