samedi 23 octobre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Le Maréchal Idriss Déby annonce l’envoi de 1200 soldats tchadiens dans la zone dite des «trois frontières» entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso

En marge d’un sommet des cinq pays du Sahel avec la France à N’Djamena, le Maréchal Idriss Déby a annoncé lundi l’envoi de 1 200 soldats dans la zone dite des «trois frontières» entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, pour lutter contre les terroristes, selon un tweet de la présidence du Tchad.

https://www.facebook.com/presidencetd/videos/462891268239464

Les ministres de la Défense des Etats membres du G5 Sahel (Tchad, Niger, Mauritanie, Niger, Burkina Faso) se sont rendus lundi à N’Guigmi, au Niger, près de la frontière avec le Tchad, où sont actuellement stationnés les soldats qui seront ensuite déployés dans la région des «trois frontières», selon la télévision d’Etat tchadienne.

L’envoi de soldats tchadiens avait déjà été annoncé il y a un an, puis retardé par les attaques de Boko Haram sur les bords du lac Tchad et par un désaccord entre le dictateur tchadien et ses partenaires sur les modalités, notamment financières, de ce déploiement.

Cette annonce de l’envoi de 1 200 soldats tchadiens intervient au moment où la France souhaite voir les pays de la région assumer le relais militaire, mais aussi politique, de son engagement au Sahel vieux de huit ans.

TchadConvergence avec l’AFP

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.