En Libye, les Toubous chassent les forces de Haftar de Mourzouk après deux semaines de violents affrontements et prennent le contrôle du sud

/1 803 vues

Hassan Moussa Kelley, commandant de la force de la protection du sud rattachée à la zone militaire de Sebha, fidèle au Conseil présidentiel de Tripoli, a déclaré que ses forces ont chassé les milices de Khalifa Haftar après plus de deux semaines d’affrontements meurtriers et contrôlent la ville de Mourzouk dans le sud de la Libye.

Dimanche, le commandement général de Haftar a déclaré que ses avions de combat avaient touché certaines zones de Mourzouk samedi et que des sources de la ville avaient confirmé qu’il y avait eu des morts et des blessés des deux côtés à la suite des frappes.

Dans le même temps, une source « Jabat » (tribu Al-Ahali à Mourzouk) a confirmé que leurs groupes armés avaient quitté les zones qu’ils contrôlaient auparavant et que ces zones sont désormais sous le contrôle de la tribu des Toubous.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies au Moyen-Orient a déclaré qu’au moins 90 civils ont été tués et plus de 200 blessés dans les affrontements qui se déroulent à Mourzouk depuis le début du mois.

Dans une déclaration publiée mercredi dernier, le Bureau a précisé que la violence à Mourzouk avait contraint plus de 1 285 familles à fuir leur domicile, soulignant que certaines de ces familles étaient hébergées dans des abris collectifs dans la région, tandis que d’autres ont refusé de quitter leurs quartiers par peur d’actes de représailles.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.