En Libye, les députés Toubous boycottent le parlement de Tobrouk

Les députés Toubous ont annoncé lundi leur retrait de la Chambre des représentants, le parlement de Tobrouk reconnu par la communauté internationale, en signe de protestation contre ce qu’ils qualifiaient de violations et de campagnes militaires dans leurs régions du sud et contre le siège imposé par des milices tribales alliées à des mercenaires de l’armée de libération du Soudan.

Dans un communiqué, la députée de Mourzouk, Rahma Adam, a demandé à la communauté internationale de protéger les civils dans le sud.

Elle a également demandé à la mission des Nations Unies de préciser sa position sur la campagne actuelle de « nettoyage ethnique » des Toubous par des groupes armés de Khalifa Haftar.

Les députés, ont en outre, souligné qu’ils intensifieraient leurs positions si leurs revendications n’étaient pas satisfaites et poursuivraient tous les moyens pour défendre leur peuple, selon le communiqué.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.