«

»

Déc 09

Au Tchad, on a trouvé la solution miracle à la crise sociale: un match de gala entre les membres du gouvernement et des grandes institutions

1 913 vues

(N’Djaména, 9 décembre 2016) – Le projet sport pour tous organise un match de gala ce 9 décembre 2016 au stade Idriss Mahamat Ouya, opposant le gouvernement aux grandes institutions de la République. C’est la solution miracle trouvée par le régime du Président Idriss Déby à la crise sociale sans précédent que traverse le pays.

En prélude à ce match, les deux équipes s’entrainent activement depuis quelques jours au stade Idriss Mahamat Ouya.

Il semble qu’il y a deux mondes au Tchad. On dirait que le pouvoir n’est pas au courant que les portes des écoles publiques, universités et hôpitaux sont fermées depuis plus de trois mois à cause de la grève des fonctionnaires qui n’ont pas reçu leurs salaires depuis plus de quatre mois.

La dernière séance d’entrainement a été effectuée dans l’après-midi de ce mercredi 7 décembre 2016, en présence des ministres, des secrétaires généraux, des députés pour corriger les derniers détails avant la rencontre.

Pour le ministre de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, M. Betel Miarom, les deux équipes sont enfin prêtes pour le match à la date prévue. À cet effet, il invite la population affamée à prendre massivement part à cette rencontre de Gala.

Le ministre Betel Miarom souligne qu’un comité sera mis sur pied pour pérenniser le projet sport pour tous. Les autres villes du pays abriteront les activités sportives du projet sport pour tous après N’Djamena, indique le ministre qui ajoute qu’un projet de loi est en exécution pour décréter une journée du sport au Tchad. Il ne manquait plus que ça !

Selon le député Kassiré, dit Kascou pour les intimes, la pratique du sport doit être un absolu pour éviter les maladies comme le diabète, les AVC, entre autres. Kascou se dit très heureux de jouer ce match même s’il avoue qu’il ne pourra le jouer comme un compétiteur.

Les deux équipes ont pour capitaine, le Premier ministre Pahimi Padacké Albert, côté gouvernement et le voleur de l’Éducation nationale Haroun Kabadi, côté grandes institutions de la République.

TchadConvergence avec Tchadinfos

 

(4 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Douth Beilazou Charles

    je pense que nos dirigeants ne se soucient pas des difficultés que les concitoyens traversent.
    Il serait nécessaire pour eux d’organiser une soirée pensante en invitant la population et écouter leurs pleurs.
    Malheureusement…, comment un homme affamé pourra acclamé les actions du capitaine Pahimi…. ?
    Lamentable.

  2. Oufalba chrinous

    Laisser les voleurs avec leur bêtise, »qui se ressemble s’assemble »
    Je suis en aventure au Cameroun depuis presque un mois,raison:j’ai honte de vivre au Tchad.

  3. modossengar fidel

    c’est dommage comme action gouvernementale. nous à faire des gens qui n’aiment pas l’avenir de ce pays. comment peut on applaudir des gens qui se moquent du peuple pendant que leurs enfants étudient tranquillement ailleurs alors que les pauvres sont à la maison affamés. c’est vraiment triste. notre pays ne mérite pas ça

  4. sohti

    un gouvernement mouton est toujours comme ça ,depuis qan sa été dans les quatre coin de c monde là si c pas au Tchad que c genres de bêtises peuvent voir le jour .
    comment un père responsable peut joué au foot tranquillement pendant que se enfants son malades et qu’il a ni couverture sanitaire ni école. qel honte !

  1. Au Tchad, on a trouvé la solution miracle à la crise sociale: un match de gala entre les membres du gouvernement et des grandes institutions: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

    […] Continuer à lire » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>