mercredi 05 octobre 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Au Tchad, le dialogue national fixé au 15 février prochain

Le « dialogue national inclusif » censé réconcilier les Tchadiens et conduire à des élections présidentielles et législatives se tiendra le 15 février, a annoncé le président du Conseil Militaire de Transition (PCMT), Mahamat Idriss Déby.

Lors de ses vœux télévisés à l’occasion du nouvel an, le général Mahamat Idriss Déby a promis « un dialogue sans tabou et souverain qui commencera le 15 février 2022 et dont les conclusions seront pleinement exécutoires ».

« Un dialogue sans tabou et souverain qui commencera le 15 février 2022 et dont les conclusions seront pleinement exécutoires, à l’issue duquel une nouvelle Constitution va être adoptée par voie référendaire et des élections générales, transparentes, libres, crédibles et démocratiques vont être organisées », a-t-il déclaré.

Le PCMT avait mis en place en août un comité technique spécial chargé de préparer le dialogue national inclusif qui devait initialement se tenir fin 2021. Il a aussi promis des élections « libres et transparentes » promises dans un délai de 18 mois renouvelable une fois.

L’opposition reste toutefois réticente à participer au dialogue national tel que souhaité par le PCMT. La plateforme de la société civile « Wakit Tamma » et certains partis d’opposition ont dénoncé dans un communiqué « les décisions unilatérales, non consensuelles et illégitimes » du CMT et ont rappelé leur exigence de modifier la charte de transition « incluant notamment la clause interdisant à tous les dirigeants de la transition de participer aux élections à la fin de la transition ».

La chaîne Medi1News fait le point sur les enjeux de ce dialogue avec le politologue Ahmat Yacoub Dabio, président du Centre d’études pour la prévention de l’extrémisme. 

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.