«

»

Déc 11

Au Tchad, le collectif « ça doit changer » lance l’opération « Sauvons notre école »

1 290 vues

Au Tchad, depuis trois mois, toutes les écoles publiques, universités et hôpitaux sont fermés à cause de la grève des fonctionnaires qui réclament plusieurs mois d’arriérés de salaires. Les parents sont fatigués de voir tout le temps leurs progénitures à la maison, ou en vadrouille dans les quartiers comme des petits bandits. Le Collectif « ça doit changer » des jeunes lance l’opération « Sauvons notre école » pour sensibiliser les autorités politiques. Le Comité des femmes syndicalistes vient d’apporter son soutien à cette opération.

(1 commentaire)

2 pings

  1. Dilhadi moulna bemy

    Nous sommes fatigués de la crise mes amis, unissons nous d’une seule voix, d’un seul coeur et demandons de l’aide à notre Dieu. Je demande d’abord à tous les chrétiens de notre beau pays de rester en prière toutes les nuits à 22h 30 mn juste pour 5mn de prière. Aux autres, Dieu est notre sauveur et guide nous pouvons compter sur lui. Appelez son nom à tout temps et il nous répondra, crions vers lui et il se souviendra un jour de nous, ne soyons pas faible et désespérés, mais seule la croyance en Dieu peut justifier cela.

  1. Au Tchad, le collectif « ça doit changer » lance l’opération « Sauvons notre école »: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

    […] Continuer à lire » […]

  2. Les mouvements citoyens en Afrique : la jeunesse en marche - Alohanews

    […] Par exemple, « ça doit changer » au Tchad a lancé en 2016 une action intitulée « sauvons nos écoles», qui visait à sensibiliser les autorités politiques au droit à l’instruction, et alors que […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>