lundi 28 novembre 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Au Tchad, la société civile qui a rejeté le dialogue prôné par la junte militaire, appelle à descendre dans la rue 

Par un communiqué publié ce vendredi 29 avril, la coordination des actions citoyennes « Wakit Tamma » a dénoncé une fuite en avant de la junte au pouvoir au Tchad et une volonté d’aller « vers des négociations sectorielles » dans le processus du dialogue national.

Me. Max Loalngar et Dr. Sitack Yombatinan, les deux responsables de la coalition « Wakit Tamma », évoquent un « schéma d’un dialogue de dupes, empreint d’égoïsme, d’hypocrisie et de duplicité qui se met en route pour le 10 mai prochain ».

C’est pourquoi, « Wakit Tamma » appelle le peuple à sortir massivement le 10 mai 2022 pour une marche pacifique sur toute l’étendue du territoire national. La coordination des actions citoyennes revendique une acceptation commune des critères d’une participation égalitaire au dialogue.

À terme, le risque reste « la division du Tchad sinon la concrétisation d’un régime clanique à haute prédominance soudanaise », estime Wakit Tamma.

Le Général Mahamat Idriss Déby en pèlerinage à la Mecque.

Pendant ce temps, le Chef de la junte militaire, le Général Mahamat Idriss Déby est en visite privée à Jeddah en Arabie Saoudite où il effectue le petit pèlerinage (Oumra).

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.