16 mesures pour rien au Tchad: le directeur de la solde et ses complices auraient détourné l’économie des trois ans d’austérité

/2 498 vues

Le directeur de la solde du ministère des Finances et ses proches collaborateurs ont été suspendus et une plainte déposée contre eux, a-t-on appris, samedi, auprès de l’inspecteur général des Finances.

Rencontrant la presse, l’inspecteur général des finances Loukman Hissein Moustapha a fait savoir que le directeur de la solde a été relevé pour « manipulations dans la chaîne de traitement des salaires et le mandatement des agents de l’Etat » à l’issue d’une mission de contrôle et de vérification effectuée en date du 05 septembre 2019 à la direction de la solde.

Tout en informant de la suspension du directeur de la solde et ses complices, M. Loukman, constate que « des pratiques mafieuses ont occasionné une augmentation mensuelle de la masse salariale. Il s’agit, entre autres, des rappels des primes injustifiées, des rappels des salaires injustifiés, des réhabilitations injustifiées des agents suspendus par la mission de l’audit des diplômes et des modifications d’indice salarial ».

Ce qui ne fait qu’augmenter la masse salariale malgré que le gouvernement ait pris les 16 mesures en 2016 pour « juguler la crise économique impulser par la chute drastique du prix de baril de pétrole ». Trois ans après la prise de ces mesures impopulaires, une mission de contrôle et de vérification de l’inspection générale des finances vient de révéler que la masse salariale continue d’augmenter.

Des poursuites judiciaires sont entamées afin de situer la responsabilité de chaque agent impliqué dans cette affaire. Les fonctionnaires tchadiens qui attendaient, selon la programmation de la solde, le paiement de leurs salaires ce 26 septembre, n’ont pas vu leur virement passé dans les banques.

Loukman Moustapha Hissein, en mettant en garde les agents qui s’adonnent à ces pratiques contraire à l’orthodoxie financière, a annoncé que des informations peuvent être fournies sur les dérives qui seront constatées tout au long de la mission.

TchadConvergence avec APANEWS

3 thoughts on “16 mesures pour rien au Tchad: le directeur de la solde et ses complices auraient détourné l’économie des trois ans d’austérité

  1. Un professeur de management disait  » si dans la famille rien ne marche, ce le chef de la famille, si dans le pays rien ne marche, ce le président, fin de citation « .
    Ce une méthode initié par le PR pour s’enrichir et enrichir ses frères, les détournements,sans condamnation, la nomination de ses frères dans les postes de responsabilité, multiplication des postes.
    Oui les 16 mesures n’ont servi à rien

  2. Depuis des années si nous pouvons avoir un audit indépendant pour l’intérêt d’un peuple et une nation , le pays aurait du stabiliser et relever leniveau de vie des Tchadien . Lepouvoir de Deby est un pouvoir hypocrite dans ses déclarations pleine de mensonge , il nomme que ceux qui savent détourner, terrorisés le peuple par tout les moyen. Nous avons à faire la guerre au pouvoir est non le système pendant l’artisan du système est là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.