«

»

Jan 08

Tchad: vœux du nouvel an de la rébellion républicaine CCMSR

5 196 vues

Le Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de la République, le CCMSR présente ses meilleurs vœux de l’année 2017.

Que cette année soit pour nous tous, une année de victoire de la vérité sur le mensonge;

Que cette année soit pour nous tous, une année de triomphe de la justice sur l’injustice;

Que cette année soit pour nous tous, une année de paix, de quiétude et de la fin du règne de l’arbitraire et des injustices.

L’année 2017 marquera le début de la révolution tchadienne; les combattants de la dignité et des libertés, sont résolument engagés à chasser Idriss Deby par la force. Par conséquent,  Les combattants appellent à l’unité de toutes les forces vives de la nation tchadienne; de se mettre en coordination autour  d’un plan de sauvetage, de la république du Tchad et des principes républicains. Faisons de cette révolution tchadienne de 2017, une révolution exemplaire; une révolution de progrès et de prospérité économique, politique, sociale et culturelle.

Chers compatriotes ! Jeunesse tchadienne scolaire et étudiante; jeunesse tchadienne professionnelle; jeunesse tchadienne marginalisée et en chômage; jeunesse tchadienne de la diaspora…Levons-nous !

Tous ensemble et arrachons nos droits fondamentaux. L’ère est à la lutte, surtout à la prise de conscience collective et à la mobilisation générale. Les grossiers mensonges et les propos irresponsables tenu, par Idriss Déby prouvent le manque de volonté du despote à trouver une solution sage à cette crise politique, économique et financière. Ne nous laissons pas tromper ou dérouter par cette campagne grossière et mensongère orchestrée par le MPS, le parti état, du despote Déby.

Des combattants du CCMSR

Chers frères opérateurs économiques, commerçants, artisans, ouvriers…mobilisons-nous pour en faire de cette année, une année de paix et de progrès économique et social. C’est en nous de donner un sens à l’avenir de notre pays.

Être riche dans l’inégalité institutionnelle et administrative, c’est voler les ressources des pauvres citoyens. Être riche sous un régime despotique, c’est afficher son indignité et son déshonneur. Contrairement à cette économique de chimère, mobilisons-nous, pour un Tchad nouveau.

Lutter contre le despotisme au Tchad, c’est recouvrir sa dignité et son honneur. Lutter contre ce système mafieux érigé en État, c’est promouvoir la justice sociale et les libertés.

Chers compatriotes, les dures années sont écoulées, viendront à partir de cette année 2017, les meilleurs décades de notre nouvelle république.

 Vive le Tchad!

Vive la révolution tchadienne de 2017 !

Mahamat Hassane Boulmaye, Secrétaire exécutif du CCMSR

 

(8 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. hassan tom

    cherchez dautres solutions,la guerre n est pas solution.je crois que ls jeunes tchadiens qui ont connu la geurre savent parfaitement qu est ce que la guerre a moins celui qui n a pas connu ou assiste.le tchad a connu bcp bcp des geurres depuis 1965 à 2008 , elle n a rien resolu, prqw vs ns demandez de le refaire encor? sachez que pensez a la geurre n est pas une patriotisme,mais c est la perte <>.ns sommes tous des fils tchadiennes ,on a pas besoin des entres tuer .ce dejà trop.jusqu à mainant les sangs qu on a verse est humide .je ne suis pas un politicien ni un ouaille .mais je parle en etant que tchadien .

  2. adoum issa

    la guerre n est pas une solution chercher d autres moyens

  3. ngardoum sosthène

    Je n’encourage pas la prise du pouvoir par les armes. La guerre fait trop de dégats. Cherchons des solutions pacifiques aux problems du pays.

  4. aadam

    la guerre a cette epoque c’est une exploitation et instrumentalisation des jeunes a des fins purement et simplement personnelles ou ethniques .
    donc trouvons un autre terrain d’entente.

  5. ABDELBASSIT ABDELKERIM DAGO

    la guerre n’est pas une solution efficace pour résoudre nos problèmes.retrouvons un moyen de dialogue pour l’avenir de Tchad SVP au nom de l’humanité arrêtons et tout de suite cette néfaste idée.la prise du pouvoir par des armes c’est une manière de perdre les voyants fils tchadiens.

  6. صقر صقر

    La seul solution Pour chanser Deby du pouvoir,c’est gurre.mes chers combattants de la liberté du courage n’ecouter pas les partisans de regime qui politisent les choses en faveur de leur patron criminel Deby.
    Ils parlent de sang,quel sang parlent-ils?
    Pourquoi vous n’avez pas parlé de mauvais gestion de notre pays depuis 27 ans?
    Qui a poussé les tchadiens de prendre les armes après la conférence nationale souveraine 1 janvier 1993?
    Depuis ce date le peuple a voulu abandonné la guerre mais le dictateur et ces partisans ont changé le cahier de charges par tyrannie sans partager avec les tchadiens .

  7. al rwmnsy

    D’une manière ou d’une le Tchad sombre déjà dans une guerre froide.
    Je n’encourage la guerre mais par contre il est temps de savoir prendre une décision entre ta patrie et ta personne

  8. Ningadoum

    Ne faison pas la guerre par contre pansons nos plaies. Reconcilions nous car la conciliation créé les conditions favorables à l’éclosion du bien etre

  1. Tchad: vœux du nouvel an de la rébellion républicaine CCMSR: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

    […] Continuer à lire » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>