Tchad: une panthère a blessé une dizaine de personnes à N’Djaména avant d’être abattue

/3 010 vues

Une panthère a blessé dix personnes jeudi matin à N’Djamena avant d’être abattu par les forces de l’ordre, ont rapporté des témoins à l’AFP.

Une panthère a surgi ce jeudi matin dans un établissement scolaire, dans le 1er arrondissement de la capitale tchadienne. “Aux environs de 7h, la panthère est rentré dans la maison d’un colonel de l’armée où il a blessé cinq personnes, dont une femme”, a indiqué Moussa Issa, un habitant du quartier d’Am-Sinéné situé dans le nord de la capitale tchadienne où l’animal rôdait.

La bête a été aperçue pour la première fois au mur de l’école Sahel à Guinebor, par un enseignant selon les témoignages. Selon plusieurs habitants du quartier, cette panthère serait un animal domestique appartenant à un Général de l’armée nationale qui l’avait adoptée.

Selon un autre habitant du quartier, il est ensuite entré dans une école primaire, où il a blessé quatre élèves et un enseignant.

“Il s’est ensuite dirigé vers le quartier voisin non loin d’un camp militaire, c’est là qu’il a été abattu par les forces de l’ordre”, selon M. Issa.

Le reste de l’animal a été embarqué par le général dans son Pickup. L’identité de cet officier supérieur a été tenue au secret et ses hommes ont accompagné les blessés à l’hôpital.

Selon des sources hospitalières, ordre a été donné de ne pas divulguer l’identité ni d’évoquer le fait que la panthère se soit échappée de chez quelqu’un.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.