Tchad: un commandant de compagnie tué par une mine posée par Boko Haram dans le Lac

/998 vues

Un véhicule de l’armée tchadienne a sauté mardi matin sur une mine posée par les éléments de Boko Haram à Kagakindjiria dans la province du Lac, selon une source sécuritaire.

Le commandant de compagnie de l’armée tchadienne, le jeune Mahamat Galmaye est mort sur le coup, selon cette même source.

Le samedi 25 mai 2019, quatre militaires tchadiens et un journaliste de la télévision nationale ont été tués dans l’explosion de leur véhicule sur une mine dans l’est du Tchad, alors qu’ils se rendaient sur une position de l’armée attaquée par le groupe nigérian Boko Haram. Le caméraman de la télévision nationale, Obed Nangbatna, qui faisait partie de la mission a été grièvement blessé dans l’explosion de la mine et mort des suites d’une hémorragie dans un hôpital militaire de N’Djamena où il avait été rapatrié.

Les terroristes de Boko Haram multiplient les incursions depuis plusieurs semaines et semblent avoir adopté un nouveau mode opératoire : la pose des mines sur le trajet de l’armée.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.